Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|LieuxTendance|

Publié le 07/11/2011  | A la découverte de la Galerie Vivienne


Paris est de ces villes qui n'en finissent jamais de vous étonner et de vous ravir. Même les plus experts ne peuvent connaître tous les petits secrets de notre capitale. Sans cesse en évolution et en rénovation elle conserve pourtant des ilots de tradition et d'histoire. Pour le touriste mais aussi pour le parisien, la découverte de ces lieux plus ou moins secrets est toujours un étonnement surtout lorsqu'il même histoire, architecture, curiosité et commerce. La Galerie Vivienne est de ces endroits à découvrir impérativement.

Située Rue Vivienne ce passage couvert a traversé les siècles pour se révéler à nous aujourd'hui quasiment intact. Il témoigne d'une époque d'un Paris différent. Notre capitale actuelle doit beaucoup au Baron haussmann qui a complètement redéfinit le plan de Paris créant de grands axes de circulation, des parcs et des batiments en hauteur. Autrefois Paris était un vrai labyrinthe de petites rues. Les passages demeurent les vestiges de cette époque. Certains comme le passage Vivienne ont été couverts offrant au promeneur un espace de calme et de détente loin des grands axes routiers de circulation. En pénétrant dans ce passage vous êtes pour quelques minutes déconnectés d'une certaine réalité urbaine.

C'est en 1823 que la réalisation du passage Vivienne prend forme par l'intermédiaire de l'architecte Delannoy. Elle a été ouverte au public en 1826 en même temps que sa concurrente la Galerie Colbert. Appellée dans un premier temps Passage Marchoux du nom du président de la Chambre des Notaires qui initia le projet, elle est rapidement rebaptisée Galerie Vivienne. Très bien située entre le Palais-Royal, la Bourse et les Grands Boulevards, le succès est au rendez-vous pour les 70 boutiques de la Galerie. A l'époque on y trouvait le restaurant "Grignon", des boutiques de mode, des cabinets d'estampes, un libraire. Vidocq y habita. A la fin du 19ème siècle on y trouvait un théatre lyrique puis "le petit théatre des marionnettes" ...
Hermance Marchoux, héritière du notaire prometteur, voyant que la Galerie perd de son attrait lègue en 1859 la galerie Vivienne à l'Institut de France, Academie des Beaux-Arts toujours propriétaire des lieux en 2011. En 1974 elle a été inscrite à l'Inventaire des Monuments historiques. Kenzo y défila en 1970. Jean-Paul Gaultier y est présent depuis 1986, ce qui en fit l'un des lieux les plus "branchés" de Paris.

Aujourd'hui on y trouve quelques restaurants (Bougainville, Bistrot Vivienne), un salon de thé, toujours un libraire, des galeries d'art mais surtout des boutiques de mode, prêt à porter, haute couture, bijoux comme Astuguevieille, Bélize, Catherine André, Jean-Paul Gaultier, Cambrures, Nathalie Garçon, Odette et Zoé, Rodika Zanian, Ana Quasoar, Wolff et Descourtis, Yuki Torii, Roche. Que du bonheur pour la fashion addict, le tout dans un cadre tout simplement exceptionnel.

Par MJK

Suivez nous également sur Suivre fashions-addict.com sur Twitter


 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données