Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   

|JeunesCreateurs|

31/03/2014 - Atelier Bartavelle : une jeune marque prend son envol (Interview)

Qu'on se rassure en France les idées ne manquent pas, la créativité non plus. De plus en plus de jeunes créateurs osent et tentent l'aventure de l'entreprenariat même si ce parcours n'est pas le plus simple. Une fois de plus fashions-addict.com a souhaité mettre en avant une jeune marque : Atelier Bartavelle. Un nom mystérieux pour une marque de mode.
Explication : originaire du midi, la bartavelle est une grande perdrix rouge. Elle incarne l’univers créatif ainsi que les ambitions sociales de la marque "Atelier Bartavelle". Un griffe de mode fondée par Caroline Perdrix (ah tiens on y revient) et Alexia Tronel qui composent une mode très séduisante avec de vraies valeurs. Les deux femmes viennent de dévoiler une première collection produite en France, où chaque pièce possède sa propre identité : les lignes se croisent, structurent la silhouette et jouent avec les matières (baby alpaga, laine, soie, agneau, veau). L’une s’endosse, l’autre se superpose, toutes se portent avec allure.

Interview Alexa Tronel d'Atelier Bartavelle


Présentez-vous ?
Caroline a fait ses classes à la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et aux Arts décoratifs. Puis, elle travaille pour Louis Vuitton, Isabel Marant à Paris, David Koma et Saloni à Londres. En 2013, lauréate du Concours Invisible Design, elle expose Cabestan au MuCEM : une collection qui revient sur l’histoire de la maille servant jadis de passeport textile aux pêcheurs.
Je suis diplômée en économie et en sciences politiques de la Sorbonne, l’Université de Melbourne et la di Tella à Buenos Aires. J’ai ensuite travaillé dans le développement durable du côté entreprise à Paris, ONG à la Paz et à Rome auprès de l’ONU !

Vous avez un vrai bagage dans la mode, pourquoi chercher à développer une mode « responsable » ?
Lorsque nous nous rencontrons en 2013, la jeune styliste et la petite graine d’entrepreneur social (ou vice-versa), naît une irrésistible envie de raconter une nouvelle histoire de la mode…En quelques mois, la machine est lancée. Atelier Bartavelle voit le jour et la perdrix royale prend son envol. Nous voulions avant tout composer un atelier qui nous ressemblait et que l’histoire de nos vestes ne se limitent pas à celle de leur conception, mais aussi à celle de leur fabrication.

Pensez-vous que la consommatrice est prête ?
Nous ne demandons pas à la consommatrice d’être prête : notre cliente choisit d’abord nos pièces parce qu’elle apprécie leur esthétisme, matières et découpes. Nous ne ciblons d’ailleurs pas en priorité les femmes qui cherchent à tout prix à consommer organique et éthique. Notre cliente découvre notre univers de notre marque et, si elle le souhaite, nous lui soumettons l’histoire de nos pièces et les valeurs de notre atelier.

Votre concept en quelques lignes
Originaire du midi, la bartavelle est une grande perdrix rouge, plus communément appelée perdrix royale. Elle incarne l’univers créatif ainsi que les ambitions sociales de notre marque ATELIER BARTAVELLE. Nous avons ainsi composé un atelier à leur image : des manteaux, vestes et gilets qui s’inspirent d’un design intemporain, portés par le désir d’incarner une aventure humaine et des valeurs responsables. Vous pourrez bientôt retrouver notre projet avec l’ONG Build a Nest en ligne.

La mode et vous ?
C’est Caroline qui m’enseigne les nouvelles tendances et me nourrit de ses inspirations. Mon style se compose de basics : ce que j’aime par dessus tout c’est apporter à une tenue une touche décalée, une note d’humour et de fraîcheur ! Toutes nos pièces à manches (gilet, veste, manteau) sont conçues comme des accessoires et des pièces uniques. Atelier Bartavelle joue ainsi avec les découpes, les superpositions et les matières. En quelques mots, nous voulons concilier une mode responsable, liant artisanat et savoir-faire, à un luxe décontracté et intemporain.

Visuel à droite : manteau noir en baby alpaga - Prix : 755 €

Google+ - Propos recueillis par MJK


Les articles les plus lus : A lire également :
- L'enseigne Uniqlo va ouvrir dans Le Marais à Paris - L'actrice Clemence Poesy nouvelle égérie des parfums Chloé
- Keira Knightley reprend son rôle de Coco Mademoiselle pour Chanel - La chanteuse Lorde va collaborer avec M.A.C Cosmetics

Si vous aimez, partagez cette information auprès de vos amis :


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données