Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|Defiles|

Publié le 13/07/2016  | Fashion Week Paris 2016-2017 : défilé Haute Couture Franck Sorbier


Retour sur l'un des temps forts de la dernière fashion week haute couture à Paris avec le défilé du couturier Franck Sorbier. Un créateur qui malgré les difficultés poursuit à sa façon l’aventure de la haute couture parisienne.
Récit par Franck Sorbier.
Il était une fois, un couple d’artisans, leurs amis les appelaient les Sorbier. Isabelle peignait les tissus, s’occupait de l’atelier et de tant d’autres choses encore. Franck, lui, cousait, dessinait et rêvait encore et toujours. Ils avaient beaucoup d’oiseaux, des inséparables et aimaient passionnément la couture.
Cette saison ils avaient décidé de partir dans une nouvelle aventure, créer une collection colorée et joyeuse pour petites filles. Avec la volonté d’une mini équipe de souris et de souriceaux, ils avaient réussi à monter cette histoire en peu de temps. Rodrigo et Bruno leurs anciens fidèles collaborateurs avaient apporté leurs coups de mains extérieurs.

 

 
Après un voyage périlleux à Saint-Pétersbourg, ils décidèrent de rendre hommage aux contes populaires slaves. Il y aurait des couleurs, des dessins, de la légèreté et ils l’espéraient du commerce. Une nouvelle vie. Il y aurait des Dames en noir, elles seraient magnifiquement Haute Culture (non il n’y a pas de fautes de frappe). Elles auraient un rôle à tenir.

Comme chaque saison, la fée Christine veillait sur leur bonheur et leur réussite. Véronique Valcke, la marraine de la saison, les avait invités au sein de son jardin suspendu dans le ciel de Paris. À cette occasion, un gâteau en forme de bulbe de basilique orthodoxe avait été créé en collaboration avec le chef pâtissier Sebastian Reul.

Andréa la passionaria leur avait présenté Pascal Contet le virtuose de l’accordéon et aussi un chapelier fou pour des panamas griffés aux couleurs de la petite entreprise.
Il y avait aussi les généreux donateurs de dentelle, Monsieur Noyon et Monsieur Beauvillain. Le magicien de la beauté Shiseido et leur ambassadeur Pierre Rocca, le magicien de la coiffure Alexandre de Paris et leurs ambassadeurs Jean-Luc Minetti et Fréderic Pavard offraient leur savoir-faire pour que le conte soit sublime et léger. Ils avaient découvert leurs « mannequinettes » aux cours de danse de Jennifer Goubé et aussi par bouche à oreille dans le cercle de confiance. GIE AXA France et les membres du Fonds de Dotation Sorbier continuaient de leur apporter leur soutien fidèle et actif.

Stéphane Thouron pour les hôlels Baverez, Audrey Boucharlat et Anissa Tahidi pour Wolford, les champagnes Lanson avaient agité leurs baguettes magiques pour que tout aille pour le mieux. Les chevaliers de Cornillon, Frédéric et Stéphane, toujours à la rescousse et tambour battant fermaient fièrement la marche.


 
Source visuels : © Piero Biaison
Source texte : Franck Sorbier


Les articles les plus lus

A lire également

Bien aménager son balcon ou sa terrasse

En mode sexy cool : 4 looks à adopter

Spécial Santé : Maigrir, les conseils de la diététicienne

3 restaurants, 3 ambiances, plus de saveurs !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

 
 

 


 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données