Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   

|HIstoireDesMarques|

21/10/2013 - Histoire des marques : Tissot, 160 ans en héritage

La marque Tissot fait partie des grands noms de l’industrie horlogère. Une notoriété et un savoir-faire qui s’appuie comme souvent pour les grandes marques sur une histoire très riche et qui a plus d’un siècle. On le sait pour bâtir les plus belles histoires des marques il faut du temps. Tissot illustre parfaitement cette devise. Pour la marque horlogère Tissot tout a commencé au Locle, en Suisse, il y a exactement 160 ans.

L’histoire de Tissot est depuis ponctuée de chapitres fascinants qui ont permis à la marque de devenir un best-seller dans le monde entier. Sa soif insatiable d’aventures a guidé Tissot dans la découverte de territoires inconnus et la création de technologies révolutionnaires, tout en développant de nouveaux outils de communication dynamique. Il en résulte un parcours extraordinaire. Aujourd’hui, Tissot continue d’explorer de nouveaux territoires en s’attelant à des défis tels que le chronométrage sportif au niveau international.
Photo ci-contre à gauche : Charles-Félicien Tissot
En 1853, Charles-Félicien Tissot fonde l’entreprise qui porte encore aujourd’hui son nom. Le premier atelier est implanté dans la maison de la rue du Crêt-Vaillant au Locle. La même année Tissot créé une montre dotée d’un double fuseau horaire.

Ci contre la famille Tissot devant la maison familiale


En 1858, Tissot dessine une superbe montre de poche sertie de diamants, dédiée aux USA, l’un des principaux marchés de la marque à l’époque. L’inscription originale sur le cadran «CHs.F. Tissot & Fils» est même traduite en anglais : «CHs. F. Tissot & Son.» En 1900, Sarah Bernhardt, comédienne et actrice, tombe amoureuse d’une montre de poche «Hunter» Tissot en or 18 carats dotée d’un petit mouvement avec échappement à levier, initialement exposée à Paris, qu’elle achète.
A cette époque le marché Russe demeure une priorité pour la marque. Dès 1858, Charles-Émile Tissot, fils du fondateur Charles-Félicien, quitte Le Locle en emportant un assortiment de montres de poche pour les présenter en Russie. La marque crée même des éditions spéciales. L’une d’entre elles, créée en 1872, est spécifiquement destinée au tzar, dont le portrait est émaillé sur le cadran.
En 1904, la montre de poche Savonnette originale, dessinée en 1887 pour Numa Droz, Président de la Confédération suisse, est reprise quelques années plus tard sous l’appellation de Tissot «Czars’ watch», et spécialement créée pour la Cour impériale de St Petersbourg sous le règne du Tzar Nicolas II.
En 1904, Charles Tissot, fils de Charles-Émile, s’installe à Moscou à la fin des années 1880 et épouse Marie Fadieff. Il résidera dans l’Empire russe pendant près de 20 ans. Il est responsable de l’approvisionnement de la boutique du n°5 de la rue Illinka mais aussi pour les horlogers de la capitale et de la province.
< En 1907, Charles-Emile Tissot confie à l’architecte Ernest Lambelet, originaire de La Chaux-de-Fonds, la conception d’une usine et d’une résidence au n°24 rue du Beau-Site. À l’époque, M. et Mme Charles Tissot et Mlle Marie Tissot vivent encore au rez-de-chaussée, tandis que tous les petits ateliers se trouvent aux étages supérieurs.
Peu après le lancement de ses premières montres-bracelets (en 1911), Tissot lance sa célèbre montre « Banana » montée sur un superbe bracelet en cuir. Dotée d'un cadran aux lignes incurvées dans le pur style Art Nouveau, elle remporte immédiatement les faveurs des connaisseurs.
Depuis 1911 la marque communique auprès du public avec des publicités notamment pour les montres dames.
En 1929, Les montres hermétiques, à la boîte rectangulaire et aux courbes stylisées, apportent une touche Art Déco à la collection de montres Tissot. En 2003, pour son 150e anniversaire, Tissot lance une réédition de cette collection, baptisée la « montre sac ».
En 1938, la marque lance les montres sport de la collection « Tissot Camping », elles intègrent toutes les fonctionnalités techniques disponibles à l'époque : étanchéité à l'eau et à la poussière (système de fermeture vissée), propriétés antimagnétiques, glace incassable et boîte en acier inoxydable. Grâce à leur mouvement de précision, elles séduisent aussi bien les sportifs que les militaires.
En 1953, deux éditions spéciales sont lancées pour célébrer le centenaire de la marque : une montre à date Tissot et une autre au cadran émaillé des armoiries de la famille Tissot, toujours à la tête de l'entreprise 100 ans après sa fondation. La même année la Tissot Navigator célèbre l'unification du monde démocratique grâce à la popularisation de l'aviation. Cette montre-bracelet est ornée d'un superbe cadran avec indication des 24 fuseaux horaires : un simple coup d'œil permet de vérifier l'heure n'importe où dans le monde, d’où son slogan : « Tissot Navigator : le globe terrestre à votre poignet ! ». En 1958, la marque lance le calibre unique Tissot, qui obéit à un concept de rationalisation innovant dans le monde de la production horlogère : un seul calibre à quatre variations répondant aux besoins des clients. Ce calibre simple permet à Tissot d'offrir des modèles au rapport qualité/prix imbattable.
À compter de 1965, Tissot prouve sa passion pour les sports motorisés en dédiant l'un de ses modèles aux fans de courses automobiles : la Tissot PR 516. Revisitée par Lucien Gurtner, cette collection imite le volant d'un bolide et remporte un franc succès, à la fois auprès des pilotes et des amateurs de montres.
Dans les années 70, alors que le plastique fait fureur en matière de design intérieur, Tissot lance le mouvement Astrolon, dont les composants synthétiques constituent une véritable révolution. Les nouveaux matériaux du mouvement ne nécessitant aucune lubrification, cette montre bénéficie d'une qualité exemplaire, proposée à un prix imbattable. Mais en 1971, l'Astrolon et l'IDEA 2001 (mouvement synthétique abrité dans une grande boîte elle-même en matière synthétique) sont beaucoup trop en avance sur leur temps et remportent un succès mitigé. Ils ouvrent néanmoins la voie aux montres en plastique, qui ne tardent pas à triompher, avec notamment l'exemple de Swatch.
En 1974, la passion de Tissot pour les sports mécaniques se concrétise puisque la marque sponsorise une Porsche Carrera lors des 24 Heures du Mans. La même année la collection Finnish silver est dessinée par le célèbre designer finnois Pekka Piekäinen.
En 1976, au Grand Prix de Monza, Tissot se concentre sur la Formule 1 en sponsorisant Morris Nunn et son écurie Ensign, avec notamment pour pilote le Belge Jacky Ickx. Cette compétition marque le véritable début du sponsoring des courses de voitures pour Tissot. La marque leur dédie certains modèles en ajoutant la mention « F1 » sur le cadran. À partir de 1977, c’est Clay Regazzoni, pilote suisse, qui représente l’écurie Ensign au volant de la voiture numéro 22. L'écurie, dont Tissot est le sponsor principal, obtient la première place au championnat des constructeurs de Formule 1.
En 1978, Tissot devient le sponsor de l'écurie Renault Elf qui a accédé à la Formule 1 l'année précédente. Le lettrage Tissot est placé en évidence sur l'avant de la Renault V6 Turbo confiée à Jean-Pierre Jabouille. En 1979, René Arnoux intègre l'écurie Renault Elf. Au volant de la Renault RE10, Jabouille remporte son premier grand succès en 1979 au Grand Prix de Dijon. C'est la toute première victoire pour une Formule 1 équipée d'un moteur turbo. Le lettrage Tissot trône sur l'avant de la Renault RE20 pendant la saison 1980.
En 1979 et pendant six ans, Tissot élargit ses activités en Formule 1 avec le sponsoring de la célèbre écurie Lotus, dirigée par Colin Chapmann et représentée par le pilote italo-américain Mario Andretti.
Au début des années 1980, Tissot se lance un véritable défi : concevoir une montre taillée dans la pierre des Alpes suisses. Elle y parvient en 1985 ; après avoir réussi à surmonter d'incroyables difficultés techniques, elle parvient à trouver une solution permettant l'usage de ce matériau. La Tissot Rockwatch voit le jour. Elle remporte un gigantesque succès qui lui vaut d'être déclinée en différents types de roches.
Tissot volera de succès en succès dans les années 80 avec des modèles novateurs comme la Tissot TwoTimer, la Tissot PearlWatch, la Tissot WoodWatch ou la Tissot Sottsass.
En 1994, Tissot signe un partenariat avec Sauber Mercedes et les pilotes de F1 H.H. Frentzen et A. De Cesaris. Douze ans après son partenariat initial avec une écurie de F1, Tissot revient dans la course avec la Sauber Mercedes Benz n°30, dont la carrosserie est ornée du superbe logo de son sponsor. En parallèle et depuis 1978 l amarque s’investit dans le cyclisme et notamment dans le Tour de France et auprès de l’UCI en étant un partenaire majeur au niveau mondial.
En 1996, Tissot trouve le partenaire idéal en la FIE. L'escrime incarne à la perfection la convergence entre tradition et innovation, les deux piliers de la marque Tissot. La même année la marque intensifie sa présence dans le sport et entame un partenariat avec la Fédération Internationale de Hockey sur Glace, sport ultra-rapide offrant aux spectateurs des matchs trépidants au cours desquels les joueurs démontrent leur adresse, leur précision et leur vitesse.
Lancée en 1998, la Tissot T-Collection est la première ligne pour dames créée par une femme. Elle introduit également la signature « T », intégrée tantôt dans le design du bracelet, tantôt sur la boîte.
En 1999, Tissot fusionne haute technologie et horlogerie et révolutionne littéralement le monde horloger avec la Tissot T-Touch. Première montre tactile au monde, ce modèle multifonction constitue une formidable percée.
En 2005, la chanteuse et actrice taïwanaise Barbie Xu devient ambassadrice de la marque. Au même moment l'alliance entre Tissot et la MotoGP entamée en 2001 est renforcée avec la signature d'un contrat d'ambassadeur avec Nicky Hayden, étoile montante de la Moto GP. En 2005, Tissot engage Danica Patrick, la belle Américaine pilote d'IndyCar.
Acclamée en Inde comme le « visage d'une nouvelle génération », l'actrice Deepika Padukone devient la première ambassadrice indienne Tissot en décembre 2007, peu après la sortie mondiale d’« Om Shanti Om » dans lequel elle tient l'un des principaux rôles. Immense succès dans le monde entier, le film est désormais n°2 au box-office indien.
En 2008, Tissot conclue un partenariat avec la FIBA (Fédération Internationale de Basket-ball). L'alliance avec un sport international tel que le basket-ball met en évidence le dynamisme de la marque ainsi que sa quête constante de précision et de performance.
En 2009, l'acteur et chanteur Huang Xiaoming, véritable superstar en Chine, accepte d'intégrer la famille d'ambassadeurs Tissot. La même année Tissot réalise une parfaite fusion entre technologie et expérience en créant l'inégalé C01.211, qui rend la précision accessible à tous grâce à son coût de production et de montage particulièrement compétitif. En 2010, Tony Parker, joueur de basket-ball professionnel d'origine française, rejoint l'équipe d'ambassadeurs Tissot. En 2010, Tissot ouvre sa première boutique sur l'avenue des Champs-Élysées, haut-lieu de la mode en France. D'une surface de 80 mètres carrés, elle possède sa propre terrasse personnalisée et se répartit sur deux étages. Elle exprime parfaitement le paradoxe Tissot : un environnement exclusif mais accessible, traditionnel mais innovant, à l’image des montres de la marque.
En 2011, la marque reçoit le Premier prix au Concours international de chronométrie pour la Tissot Le Locle. Le Concours international de Chronométrie récompense la perfection, la précision et l'expertise horlogère des chronomètres mécaniques modernes.
En 2012, le marché russe revêt un intérêt historique pour Tissot et l'ouverture d'une boutique dans le prestigieux centre commercial GUM de Moscou est un grand évènement.
En 2013, Tissot crée un nouveau mouvement automatique révolutionnaire, le Powermatic 80, qui offre une incroyable réserve de marche de 80 heures. Tissot devient également le Chronométreur officiel du Championnat RBS des 6 Nations, le plus grand championnat annuel de rugby. Tissot est incontestablement en 2013 l'une des marques horlogères les plus connues au monde grâce à ses produits mais aussi à son implication dans le sport. Grâce également à son passé riche de 160 ans d'innovation et de création.



Si vous aimez, partagez cette information auprès de vos amis :


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

FR Mens 300x250 xmas

 

 

   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données