Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   

|JeunesCreateurs|

25/08/2011 - Interview Jonathan Riss, le créateur de Jay Ahr

A l’occasion de la dernière semaine de la Haute Couture en juillet dernier Fashions-addict.com a rencontré le jeune créateur Jay Ahr. Ce dernier présentait en marge de cet événement sa nouvelle collection. Une belle occasion pour faire plus connaissance avec Jonathan Riss le talentueux directeur artistique qui se cache derrière la marque Jay Ahr. Grâce à ses robes du soir, de cocktail et de mariées, il a su se construire une belle réputation autour du monde, assez loin de sa Belgique natale.

Jonathan, pouvez-vous nous expliquer en quelques mots le choix de ce nom Jay Ahr pour votre marque ?
En fait c’est tout simple les initiales de mon prénom et de mon nom qui sont J et R et lorsque l’on prononce à l’anglo-saxonne on entend « Jay » pour le J et « Ahr » pour le R. C’était une façon de créer ma marque sans pour autant me mettre trop en avant, même si derrière une griffe il y a toujours une personnalité.
Parlez-nous de votre parcours ? Par quelle école êtes-vous passé ?
Je n’ai fait aucune école. Je suis autodidacte. Je suis indépendant je n’appartiens à aucun groupe. J'avoue ne pas vraiment avoir de nationalité et j’ai pas mal voyagé. A la fin de ma scolarité en Belgique je suis allé travailler en Ukraine pendant deux ans dans une usine de vêtements militaires pour l’union soviétique. Il y avait 88 000 employés dans cette entreprise mais après la chute du communisme tout s’est effondré et je me suis plus investit dans le design et les tissus. Ensuite je suis allé en Inde où j’ai monté un petit atelier de broderie. Puis après je me suis installé aux Etats-Unis où je faisais des robes de mariée et de la joaillerie mais après les événements du 11 septembre 2001, je suis rentré en Belgique. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de vraiment me lancer dans la couture à Paris. Il est probable que ce goût de la mode vienne de ma mère car elle est styliste en Belgique. Pourtant dans mon enfance je ne voulais absolument pas me lancer dans ce milieu ….

Parlez-nous de cette nouvelle collection ?
Tout d’abord la saison automne hiver c’est une période que j’affectionne tout particulièrement. Je trouve qu’à Paris au mois de janvier les femmes sont les plus élégantes. Elles sont belles, très coutures, elles font des efforts pour s’habiller. Pour cette saison j’ai voulu des looks très épurés avec le moins de coutures possibles. J’ai utilisé pas mal de cuir ce qui apporte une belle élégance et une certaine noblesse. De plus le cuir se travaille très bien et c’est une matière très confortable qui se porte avec facilité, le cuir stretch souligne la silhouette. J’ai utilisé également beaucoup de tulles brodés ce qui apporte de la couleur avec des rayures et des formes géométriques. Je voulais que cette collection soit facile à porter et très confortable, qu’elle dégage beaucoup d’humanisme.

A quand un premier défilé Jay Ahr ?
Pour l’instant ce n’est pas d’actualité. Je pense qu’avant de proposer un défilé il faut avoir un beau vécu derrière soi et avoir une griffe bien installée. La marque n’a que 6 ans ce qui est encore très jeune, il faut lui donner le temps de se développer et d’avoir de belles fondations. Mais j’accumule de nombreux projets très différents les uns des autres, à un moment il faudra bien les exposer. Comme récemment j’ai créé des vêtements en m’inspirant des peaux d’animaux en voie de disparition. Je réinterprète les motifs que forment ces peaux c’est une façon de témoigner ou de laisser une trace, c’est aussi un engagement de ma part. Un défilé sans doute un jour mais pas pour le moment.

Pourquoi vous installez à deux pas des Tuileries ?
Tout simplement parce que c’est le plus bel endroit du monde, c’est un peu le centre du monde, d’un côté l’ouest de l’autre l’est. C’est aussi là qu’il y a l’avenue la plus élégante de Paris. La Rue de Rivoli avec ses arcades est sensationnelle, on peut y faire du shopping par tous les temps. C’est vraiment l’endroit idéal au cœur de Paris, un vrai quartier dédié à la mode.

C’est certain Jay Ahr est une marque à suivre de près et qui commence tout juste son développement comme dit Jonathan « Chanel est une marque qui a plus de 80 ans, je ne fais que commencé ». En plus de la boutique parisienne, Jay Ahr a également ouvert une autre boutique à New York sur Madison Avenue, rien que ça !

Propos recueillis par Marie Joe Kenfack

INFOS PRATIQUES
Boutique Paris
2/4 rue du 29 juillet
75 001 Paris
Tél : 01 42 96 95 23

Suivez nous également sur Suivre fashions-addict.com sur Twitter

   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données