Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|VoyagesEtLoisirs|

Publié le 05/09/2007  | J’ai testé le Vélib’ !


Depuis le mois de juillet de drôles de machines fleurissent un peu partout en ville.
Initié par la Mairie de Paris pour diminuer le trafic des voitures et rendre l’air plus supportable, ce nouveau concept du « Vélib’ » à pris place dans tous les arrondissements pour permettre aux parisiens de circuler d’une autre façon : des vélos pour voir Paris autrement !

J’ai donc moi aussi voulu vérifier le coté pratique de ce nouveau système et la semaine dernière, je me suis lancée … j’ai décidé de tester le Vélib’ !
Première étape : comprendre le fonctionnement. Deux abonnements s’offre à vous : soit à la journée, soit à l’année. J’opte pour un abonnement à la journée à 1 euro, pour essayer dans un premier temps ! L’utilisation est assez simple : d’abord on paye avec sa carte bleue, pour obtenir son n° d’abonné. Ensuite grâce à ce n° on choisit de l’autre coté de la borne, son vélo.
Ca y est ! J’enfourche le mien … et je m’aperçois rapidement qu’il n’y a pas plus de chaîne, je pédale donc dans le vide, ça commence bien ! Il va falloir trouver une autre borne pour le changer.
Vélo changé, selle réglée… les choses sérieuses peuvent commencer. Les rues s’enchaînent, le temps défile, partie du 12ème … j’atterris à Bastille, et décide de faire une petite pause. Ca tombe bien, cela fait une demie heure que je pédale, il est temps pour moi de déposer le vélo à une borne, et d’éviter de payer un surplus ! En effet, la 1ère demie heure est gratuite … après l’addition peut vite devenir salée.
Petite pause à Bastille terminée, je décide de reprendre la route pour me diriger vers le Sentier ! Mais aucune station aux alentours ne fonctionne. Apparemment le système n’est pas encore totalement au point ... Il faut aussi faire attention à bien raccrocher le vélo à la fin de chaque utilisation. Un petit voyant vert lumineux indique que celui-ci a été rendu et que le l’enregistrement de la fin du trajet a bien été pris en compte.

Pour ma part, je trouve enfin une station qui fonctionne, et remonte sur ma monture ! Je décide alors d’aller de borne en borne, toutes les demi-heures, pour déposer et reprendre un nouveau vélo à chaque fois.
Crevée, je pédale difficilement après deux heures de trajet pour retourner chez moi. Cela faisait bien dix ans que je n’avais pas fait de vélo … Contente d’avoir fait un peu de sport, je trouve facilement une station avec des emplacements vides pour y garer mon bicycle.

Le Vélib’ est assez simple d’utilisation, il permet de se déplacer rapidement d’un point à un autre. Très pratique, surtout pour rentrer chez soi en fin de soirée quand il n’y a plus de métro : C’est sur, le Vélib, j’adopte !

Quelques chiffres :
Un trajet dure en moyenne 22 minutes.
Depuis le 15 juillet, les vélib’ ont réalisé près de 4 millions de kilomètres (100 fois le tour de la terre).
Vélib enregistre en moyenne entre 50 000 et 70 000 locations chaque jour.
(Source : site de la mairie de Paris)

Par Rachel Bornais

 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données