Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|Culture|

Publié le 28/03/2013  | Le N°5 de Chanel , sujet d'une exposition à Paris


Aujourd'hui le parfum N°5 de Chanel est le plus mythique des parfums, c'est une légende. Une légende qui se confond avec celle de Gabrielle Chanel. Un parfum qui est bine plus qu'une création ou qu'une idée. Imaginé par Ernest Beaux, elle voulait que ce parfum soit le sien mais aussi celui de toutes les femmes. Un parfum qui parle d'elle, de son intime, de ses passions, peut-être celle pour un homme : Arthur Capel. Premier grand amour, à la fois inoubliable et initiatique, Arthur Capel dit Boy a transmis à Gabrielle Chanel un goût prononcé pour la littérature et l’ésotérisme. Sa mort accidentelle a interrompu violemment cette belle histoire d'amour. N°5 voit le jour en 1921 dès lors il ne cessera de "grandir" pour devenir culte. Un parfum qui accompagnera chaque étape de la vie de Chanel.
De son intitulé singulier et du double C qui le signe, à son flacon et à son bouchon aux lignes nettes, de son étiquette presque pharmaceutique à son étui, un collage de papier à gros grain surligné de noir, N°5 relève d’un projet dans lequel chaque élément de langage est solidement ancré dans l’univers de Chanel.

Intuition ou intelligence, en 1921, alors qu’elle respire le flacon dont on prétend qu’il contient la cinquième proposition d’Ernest Beaux, Mademoiselle Chanel sait qu’elle tient là un mythe. Une légende qui va largement contribuer à la sienne, elle qui a su mieux que personne s’inventer, et propose généreusement aux femmes d’en faire autant… Geste hautement symbolique : à son tour elle leur tend le flacon, proposant au monde entier son parfum, ce numéro 5 qu’elle a décidé d’incarner face à l’objectif de François Kollar pour sa première campagne publicitaire américaine dans Harper’s Bazaar en 1937. D’autres femmes après elle, prendront le relais exprimant cet éternel féminin dont N°5 semble avoir percé le mystère.

En haut à gauche : Catherine Deneuve photographiée par Richard Avedon pour une campagne publicitaire N°5 de CHANEL en 1973 exclusivement réservée aux Etats‐Unis. Courtesy The Richard Avedon Foundation. Photo Richard Avedon © 1973 The Richard Avedon Foundation
COLLECTION CHANEL, PARIS

L'exposition "N°5 Culture Chanel" au Palais de Tokyo est un voyage au coeur de l’univers de Chanel. Entre réalité et fiction, l’histoire de N°5 nous livre les clés d’un univers créatif qui ne cesse de s’enrichir au fil du temps, anticipant sur la modernité et allant jusqu’à inventer sa propre temporalité. Né de l’air du temps et des aspirations d’une femme et d’une époque, ce parfum porte et révèle la démarche créative à la fois visionnaire et singulière de Chanel, de Mademoiselle Chanel à nos jours. Un événment culturel à ne pas rater !

Infos Pratiques :
N°5 Culture Chanel du 5 mai au 5 juin 2013
Palais de Tokyo
13 avenue du Président Wilson 75016 Paris
De midi à minuit, tous les jours sauf mardi

Par A.D

Les articles les plus lus : A lire également :
- Vanessa Paradis, un retour en musique triomphant - La beauté passe aussi par le parfum : notre sélection du moment !
- Topshop enfin à Paris .... Pour un court moment ! - Un distributeur de vernis avec 61 couleurs

Si vous aimez, partagez cette information auprès de vos amis :


Suivez nous sur les réseaux sociaux :


 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données