Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|HighTech|

Publié le 15/12/2014  | Mon téléphone est ma carte de crédit …


Le téléphone (portable, mais est-il encore nécessaire de le préciser…) contient toute ma vie. Mes contacts, mon calendrier, mon aide-mémoire, mes réflexions du jour ou sur l’existence – je stocke dans l’appli note… Il me sert aussi de réveil-matin, de lecteur(s) ? de musique et de vidéo, d’appareil photo, de lien social et je skype grâce à lui, et je « facebook », et j’instagramm(faut il un « e » ?)…. Le seul moment où je le délaissais, c’était lorsque je dégainais ma carte bleue. Et bien, maintenant, ce n’est plus nécessaire. Mon téléphone peut aussi faire fonction de carte bancaire, et ce depuis 2011.


EN ROUTE POUR UNE NOUVELLE ERE

La technologie NFC (Near Field Communications ou communication en champ proche) est opérationnelle depuis cette date et aujourd’hui elle est embarquée sur la quasi-totalité des smartphones et des tablettes. Mais qu’est-ce que le NFC ? Cela permet d'établir une communication entre 2 appareils compatibles à courte distance (10 cm maximum). On peut donc payer sans contact juste en passant son téléphone devant une borne équipée. Les Parisiennes verront tout de suite de quoi il en retourne, c’est grosso modo le même principe – même si la technologie employée est différente - utilisé pour les cartes Navigo dans le métro ou le RER . Si ce système de mobile banking est largement utilisé en Afrique où le système bancaire traditionnel est peu développé, il peine à se développer en Europe. Pourtant, le P.-d.g. d’Orange, lors d’un entretien en juillet dernier, s’est déclaré convaincu du succès de son avenir en France. Il en profitait pour mettre en avant l’offre Orange Cash en partenariat avec Visa. Orange Cash est un compte prépayé, 100% mobile qui prend la forme d’une application à télécharger sur son smartphone. Une fois le numéro de carte bancaire renseigné, on peut payer chez les commerçants grâce à la technologie sans contact NFC .

Les premiers tests grandeur réelle ont commencé début 2014 dans 3000 points de paiement à Caen et 4 000 points à Strasbourg. Un lancement national était prévu à partir du 2ème trimestre 2014. Mais depuis, plus rien. Le procédé ne semble pas trouver ses marques. Les Français se montrent réticents et méfiants. Et les mentalités peinent à évoluer. Déjà en 2012, une étude Ifop indiquait que « les Français apparaissent réticents en ce qui concerne les technologies sans contact qui permettent de régler des achats sans avoir à insérer leur carte de paiement (64% de voix) et se disent opposés à la suppression complète des codes de carte pour les paiements inférieurs à 20 euros (75% d'avis défavorables) ».

L’avantage de se laisser tenter serait de pouvoir sortir les mains dans les poches, le téléphone soigneusement rangé tout au fond de l’une d’elle. Il deviendrait l’outil de toutes les utilisations… Mais qu’adviendrait-il en cas de perte ou de vol ? Si cette superbe technologie nous permet d’accéder à une masse d’informations, elle permet – et on se gardera bien de l’écrire, autorise – la collection de données sur nos achats, nos habitudes de consommation. On devine sans peine l'utilisation commerciale qui pourrait en être faite. Est-ce l’ensemble de ces raisons qui empêche l’envol du mobile banking ? On remarquera, non sans ironie, que ce sont les pays les moins développés qui sont aujourd’hui à la pointe en matière d’utilisation des innovations technologiques….


Pour mieux comprendre > rencontre avec la start-up Airtag, qui est leader du paiement mobile et met en place des applications mobiles (Airshop).

Entretien avec Christophe Pecquerie, COO d'AIRTAG

En quelques mots qu’est-ce que Airtag ?

Experte dans le domaine du mobile shopping, AIRTAG est une start-up dont les solutions innovantes mettent le mobile au cœur de l’expérience client. Parmi les clients ayant fait confiance à AIRTAG se trouvent KFC, Carrefour, Dia, Casino, G20, Dior, L’Oréal, et Reebok, mais aussi de nombreux MNOs et institutions financières telles que MasterCard Worldwide, ING, Rabobank, ABN Amro, Crédit Mutuel, BNP Paribas, DU et NRJ Mobile.​

Comment cela fonctionne-t-il ?

AIRTAG propose deux offres :

AIRSHOP, est un produit à destination des marchands qui propose une solution autour de la fidélisation (AIRSHOP loyalty) mais aussi une plateforme e-commerce. (AIRSHOP Order).

Le mode de fonctionnement est simple : je télécharge l’application lié à la boutique, je selectionne le produit, je passe commande, je paye, je me rend à la boutique, donne mes identifiant et récupère ma commande.

AIRPASS est un wallet mobile qui intègre la technologie NFC, en marque blanche conçu pour les banques, insitutions financières, opérateurs télécoms et retailers. C’est une solution de paiement sécurisée et multiple -cloud ou physique-, adaptée aux différentes contraintes. C’est une solution complète, pensée par des experts du paiement sécurisé pour tous les acteurs du monde du shopping et de la transaction.

Les français semblent réticents à ce mode de paiement, est-ce inquiétant ?

Les français ont toujours été réticents au changement, la carte bancaire a mis 10 ans à entrer dans les moeurs.

Cette réticence n'est pas inquiétante, les français vont prendre le temps pour avoir confiance pour enfin intégrer ce mode de paiement complètement dans leur quotidien!

Quels sont les gages de sécurité pour le paiement via mobile ?

Le paiement mobile est aussi sécurisé que le paiement par carte bancaire: la carte sim correspond à la carte à puce.

Il n'y pas de code en dessous des paiements de 20 euros, dans la limite de 5 paiements.

Enfin en cas de vol ou de perte, comme la carte bleue, la carte sim peut être désactivée à distance.

Comment voyez-vous l’avenir ?

L'utilisation du paiement mobile va être de plus en plus importante .

De plus de plus de solutions de paiement vont être mis en place avec les commerçants.

La relation entre le client et l'enseigne va bientôt majoritairement passer par le mobile.


Par D.M



Si vous aimez, partagez cette information auprès de vos amis :


Suivez nous sur les réseaux sociaux :


 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données