Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|Luxe|

Publié le 07/08/2008  | Quand le luxe rencontre la Chine…


La Chine change… A tel point que ces nouveaux consommateurs chinois exercent leur pouvoir d’achat en influencant le style et le goût mondial, particulièrement sur le marché du luxe. Mais à l’heure de l’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin 2008, quand est-il réellement, et quels sont ces « nouveaux riches » ?

La Chine s’est rapidement développée. Une super puissance qui s’impose aujourd’hui sur le marché mondial, et notamment le marché mondial du luxe en se positionnant sur la 3ème marche du podium. En 2006, 12% des produits de luxe vendus dans le monde ont été achetés par les chinois. Et les marques ne s’y trompent pas …
Selon Goldmann Sachs, le marché représentait déjà 6 milliards de dollars en 2004. « Le taux de croissance oscille entre 10 et 20 % par an, estime David Zhong. D'ici 2015, le pays dépassera le Japon pour devenir le deuxième marché du luxe derrière les Etats-Unis". Une Chine contemporaine qui s’ouvre au monde et des chinois qui apprennent à vivre avec ce nouveau pouvoir d’achat en constante augmentation.


Hongkong et Macao profitent de cet engouement avec une concentration exceptionnelle de grands magasins où les produits occidentaux y trouvent une place de choix ! Mode, beauté, décoration…Les entreprises de luxe occidentales et notamment françaises visent ainsi 10 millions de chinois, et plus particulièrement la génération des 20-35 ans qui détiennent à eux seuls près de 40% des richesses du pays. Dior, Hermès, Gucci… Se sont 10% du chiffre d’affaire global de la Haute Couture qui se réalise en Chine sur les places de Shanghaï ou de Pékin. Mais d’autres villes de province sont également investies par la folie de l’achat : Hangzhou, Chengdu, Canton...

Des chinois de plus en plus riches…

Selon le dernier classement établi par le magazine Forbes, le nombre des milliardaires chinois a doublé en 2008. Mais alors qui sont ces nouveaux riches ? Sur les 1.125 fortunes du classement, 42 sont chinoises contre 14 pour la France et 469 pour les États-Unis.
Avec ses 10% de croissance par an, une année a suffi pour doubler le nombre de fortunes chinoises !
Classée à la 125ème place, la plus jeune femme milliardaire du monde se nomme Yang Huiyan. A seulement 26 ans elle détient la première fortune de Chine estimée à 7,4 milliards de dollars, héritée par son père, un magna de l’immobilier.

Des millionnaires chinois qui font leur foire chaque année… Toujours plus grand, toujours plus beau, pour sa deuxième édition en juin dernier la foire des millionnaires de Shanghai a doublé sa capacité d’accueil pour proposer tout ce qui se fait de mieux en matière de luxe : Trois millions et demi de dollars pour un téléphone portable incrusté d'un diamant. Deux millions pour une montre suisse... Ces nouvelles fortunes sont toujours en recherche perpétuelle du meilleur moyen de dépenser leurs millions. Dépenser son argent, dans le luxe, ça s’apprend ! Encore novices en la matière, les chinois aux comptes en banque bien garnis souhaitent également acquérir une culture du luxe, un art de vivre…

Nouvelle Chine, au revers de médaille moins étincelant que l’or… En mai dernier, alors que Pékin est en plein dans les préparatifs pour les Jeux Olympiques, le maire de la ville, en accord avec le gouvernement chinois, fait table rase sur les ostentations exagérer du luxe. Tous les panneaux publicitaires ont ainsi été retirés ou cachés derrière des palissades, accusées d’attiser le fossé entre les riches et les pauvres. Une mesure pour calmer les tensions sociales : entre démesure et pauvreté, les inégalités sociales sont de plus en plus présentent.
Le Bureau de Pékin de l'Administration de l'Industrie et du Commerce, chargé d'appliquer les nouvelles règles, expliquait en effet que "le contenu de certaines publicités ne correspondaient pas aux demandes de la civilisation socialiste" et n'étaient pas "en ligne avec l'esprit communiste". Entre communisme et capitalisme : difficile d’assumer une alliance improbable et pourtant inéluctable.

Le 8 août prochain la Chine sonnera le coup d’envoi des Jeux Olympiques 2008 et tous les yeux du monde seront rivés vers ce nouvel eldorado. Des Jeux Olympiques qui seront sans nul doute les plus commerciaux de l’histoire avec plus de 50 partenaires, c’est plus du double qu’aucun autre.
Des JO qui emmèneront avec eux leur flux de touristes et de passionnés de sports. Près de 40 milliards d’euros ont été investis pour les financer, les plus chers de l’histoire. Transports, stades, complexes sportifs, se sont au total 38 sites dont 14 flambants neufs qui accueilleront les sportifs venus du monde entier… Rien ne se semble freiner l’épopée chinoise.

Par Rachel Bornais

Visuel Page d'accueil : Hôtel Shangri-La Pekin - Crédit Photo : Shangri-La Hôtels & resorts

 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données