Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|LieuxTendance|

Publié le 08/09/2008  | Rêve éveillé au Moulin Rouge


Bienvenu dans l’antre de la fête et de la joie…Rires aux éclats, s’encanailler, boire du bon vin, les gentilshommes du 19ème siècle en firent un lieu à la mode… Aujourd’hui, le Moulin Rouge fait incontestablement parti du patrimoine français, destination incontournable de Paris.

Crée par Joseph Oller et Charles Zidler, le Moulin Rouge ouvre ses portes au « Tout-Paris » le 6 octobre 1889. Et pour que cette inauguration marque les mémoires, un spectacle révolutionnaire est présenté. La célèbre Quadrille ou French Cancan en anglais entre dans l’histoire : des figures qui dénudent les jambes, des frous-frous, un rythme endiablé… Une danse réalisée par des jeunes femmes, la plus part « amatrices », qui pratiquaient en journée des métiers tels que lavandière, blanchisseuse ou couturière. Le soir, elles se transformaient en danseuses les plus « glam » de la Capitale.
Le French Cancan eut tout de suite un retentissement mondial, tout le beau monde du 19ème siècle souhaitait voir ce nouveau phénomène.
Toulouse-Lautrec véritable témoin de cette grande période faste y trouva sa célèbre égérie : La Goulue. Inspiré par l’ambiance exaltante du Moulin Rouge, se sont près de 17 œuvres réalisés par l’artiste avec parmi elles les premières affiches publicitaires de l’établissement (que l’on peut venir encore admirer aujourd’hui dans le grand hall du Moulin Rouge).

Prenez une grande inspiration… Vous venez de franchir les portes de l’un des temples de la fête, vénéré dans le monde entier. Le Moulin Rouge, c’est comme traverser les Champs Elysées…mais en mieux ! Un rêve, une fantaisie, au cœur du plus coquin des quartiers, à Pigalle, bien sûr.
En déambulant dans ce lieu mythique du Music Hall français, vous vous émerveillerez tant l’atmosphère y est magique et chaleureuse. Le temps d’une soirée, venez revivre les années folles du Moulin Rouge un endroit figé dans le temps : salle de restaurant, fresques d’Henri Mahé et décoration Belle Epoque créée en 1951…

Installez-vous à l’une des tables du restaurant où vous attend une cuisine savoureuse et généreuse. Sous la houlette du chef étoilé Laurent Tarridec et du Chef de Cuisine, Gérard Hotz, le menu Belle Epoque fera vaciller vos papilles. Le charmant Rémy, votre maître d’hôtel vous servira pour commencer une petite mise en bouche, accompagné d’une coupe de champagne… Puis doucement, l’entrée fera son apparition : au choix une fricassée de Homard aux herbes Fumet « Rouge » ou Goujounettes de Sôle au Caviar « La Goulue » baignées dans une crème Champagne. Accompagné par l’orchestre du Moulin Rouge, vous pourrez également emmener votre bien-aimée sur la piste de danse…
C’est au tour du canon d’agneau croustillant aux herbes et du « Rossini » de filet de bœuf, et ses pommes « Lyonnaises », sauce au vin « Périgueux » d’arriver dans vos assiettes. Deux plats forts en caractère et en saveurs… On en redemande !
Pour le dessert, votre cœur balance, entre le croustillant au chocolat « Très noir » et le savarin au rhum, compotée de fruits… Pas la peine de résister et craquez pour le croustillant !

Mais les lumières commencent à s’éteindre, le rideau se lèvent. Apparition magique, les 60 Doriss Girls font leur entrée sur la piste. Plumes, strass, paillettes, l’émotion vous submerge. « Féérie » c’est comme ça qu’elle s’appelle et cette revue porte bien son nom. Sur une chorégraphie de Bill Goodson, elle a été présentée pour la première fois en 1999. Composée d’une troupe de 100 artistes recrutés dans le monde entier, et de 1000 costumes créés par Corrado Colabucci, la « Féérie » explose sous vos yeux et vous transporte sur une musique originale de Pierre Porte.
4 grands tableaux se succèdent et vous emmènent au cœur de décors somptueux aux couleurs chatoyantes entrecoupés de numéros de cabaret : magicien, ventriloque, acrobates…
« Le Moulin Rouge, aujourd’hui et hier, le Moulin Rouge, toujours », les spectateurs se retrouvent plonger dans le « Jardin » du Moulin Rouge, toute la troupe au complet arrive sur la piste aux étoiles et nous font revivre la nostalgie du music hall. Puis arrivent les pirates sur leur bateau faisant escale en Indonésie… Des prêtresses viennent se déhancher, une gorgone dans son temple aux serpents invite les spectateurs au voyage, perdu dans la jungle… Comme sorti de nulle part, un aquarium géant apparaît, une fosse à pythons où plonge la femme convoitée par Sandokan. Une histoire d’amour presque impossible se joue sous nos yeux.

Changement de décor… Le cirque arrive en ville, un tableau haut en couleur… Clowns, sœurs siamoises, petits chevaux débarquent sur la scène et nous font vivre un instant d’enfance.
Dernier hommage aux femmes de Paris avant la fin, « le Moulin Rouge de 1900 à … » (et on espère encore pour longtemps) : 14 juillet, Libération de Paris sur des airs de java et de boogie. Le temps passe et laisse place à la nouvelle génération de femmes plus belles et libres que jamais.

L’année prochaine le Moulin Rouge aura 120 ans, le plus grand cabaret du monde nous promet encore les plus beaux spectacles du monde, un rêve éveillé à vivre au moins une fois dans sa vie !
Reportage par Rachel Bornais et Marie Joe Kenfack

 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données