Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|Mode|

Publié le 05/11/2007  | Les 100 ans du soutien-gorge !


Ce mois de novembre est l’occasion de fêter les 100 ans du soutien-gorge. Seulement 100 ans ? Oui dans sa version moderne tel qu’on le conçoit de nos jours car le fait de soutenir et cacher sa poitrine (le rôle du soutien-gorge) est beaucoup plus ancien que cela. On remonte son origine à l’époque romaine où les femmes utilisaient des bandes ou brassières de tissus autour de la poitrine afin de la dissimuler.
Au fil des ans, les progrès et les améliorations ont été nombreux. Ces différentes évolutions ont conduit à l’apparition du corset qui eut son heure de gloire dès le 16ème siècle jusqu’à la Belle Epoque (1920).
Le soutien-gorge l’a supplanté depuis déjà quelques années. Le premier soutien-gorge a été présenté en 1889 par la française Herminie Cadolle lors de l'exposition universelle de Paris sous le nom de « Bien-Etre ». Mais il reste lié à un corset. En réalité c’est en 1904 que le terme « soutien-gorge » fait son entrée dans le dictionnaire Larousse. Il n’apparaîtra qu’en 1912 sous le nom de « brassière » dans l’Oxford English dictionnary . D’où l’origine du diminutif « bra » qui sera utilisé dans les pays anglo-saxons à partir de 1937.

En 1913, Mary Phelps Jacob propose pour la première fois un soutien-gorge qui sépare les deux seins. 1920 marque l’essor du soutien-gorge avec la silhouette garçonne des Années Folles, le corset n’a plus sa place. Des couturiers comme Paul Poiret ou Madeleine Vionnet mettent en avant une silhouette féminine plus fine avec une poitrine effacée et des hanches étroites. La femme de l’époque utilise un soutien-gorge qui va jusqu’à se métamorphoser en bandeau afin de dissimuler au maximum la poitrine.

Coté matière les premiers soutiens-gorge étaient en lin, à partir des années 20, ils sont fabriqués en mousseline et en soie.
Les années 30 marquent le retour d’une certaine féminité et par la même occasion les courbes naturelles de la poitrine sont mises en valeur. Nous entrons dans l’ère moderne du soutien-gorge. En 1931 les frères Warner qui avaient acheté le brevet de Mary Phelps Jacob pour 1500 $, apportent une véritable innovation en utilisant un tissu extensible ce qui leur permet de proposer différentes tailles de bonnets. Ils utilisent également des bretelles élastiques, ils proposent ainsi des soutiens-gorge adaptables aux différentes morphologies.

De nombreuses innovations se succèderont dès la fin de la seconde guerre mondiale avec plus ou moins de réussite. La mode est dictée par le cinéma américain où les poitrines opulentes ont du succès. Au début des années 50, la marque Scandale lance le soutien-gorge en nylon gonflable, le « very secret » . De son coté Howard Hughes lance le soutien-gorge à armatures renforcées qui rend les seins pointus. En 1956, Lejaby propose le soutien-gorge pigeonnant.

En 1958, l’apparition et l’utilisation de la fibre Lycra est ue véritable innovation pour al corseterie. Cette fibre apporte légéreté, confort et modernité.
Dans les années 60, Playtex lance son « cœur-croisé » , le premier soutien-gorge à armatures non métalliques. Dès 1963 Aubade apporte du nouveau à la lingerie en lançant la couleur et les premiers imprimés originaux.

La révolution sexuelle des années 70 et le féminisme naissant marquent un véritable tournant, brûlé en place public, le soutien-gorge est bannit ou réduit à son plus simple usage. Il se doit d’être avant tout fonctinnel et ne doit pas être sexy. C’est l’ère des moulés, légers et transparents.

Les années 80 marque le retour d’une certaine lingerie. C’est l’époque ou Chantal Thomass apporte un véritable nouveau soufle, guêpière, porte-jarretelles et bas « couture » sont de nouveau « à la mode ». Les années 90 ramènent les poitrines généreuses (rappellez-vous les chanteuses Samatha Fox ou Sabrina) avec elles les soutiens-gorge à balconnets et autres push-up (Wonderbra) ont de nouveau la côte.

Les années 2000 concrétisent ce succès de la lingerie. Pour le soutien-gorge c’est la période de toutes les innovations (armatures souples, coussinets, coques, minimisers, moulés), le choix des tissus, matières, motifs s’enrichit également.

C’est l’heure de gloire de la lingerie, les magasins spécialisés se multiplient, les concepts aussi, le soutien-gorge devient un article de mode à part entière. On joue même avec le soutien-gorge en lui apportant des touches audacieuses comme le Wonderbra Nipples. On l’accessoirise, on le démocratise, on le transforme, on le met en valeur. Le soutien-gorge est devenu l’expression de soi-même. Il en existe mille sortes, une pour chaque femme. On peut même envisager le sur-mesure. Le soutien-gorge n’a jmais eu autant de succès que ces dernières années, il n’hésite plus à se montrer et s’affiche sans pudeur dans nos abris bus.

A l’occasion de cet anniversaire, Lycra, Chantelle et les Galeries Lafayette propose le Festival de la Lingerie du 10 au 24 novembre. L’occasion de découvrir des modèles édités en série limitée signés Chantelle vendus exclusivement aux Galeries Lafayette.
Vous pourrez également assité à un défilé exceptionnel le jeudi 15 novembre au cœur de l’espace lingerie des galeries Lafayette Haussmann. Afin de compléter ce festival, vous pourrez visiter une exposition rétrospective retraçant les principales étapes de l’évolution du soutien-gorge

 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données