Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|News|

Publié le 02/06/2008  | Yves Saint Laurent est mort !


Celui qui a donné le pouvoir aux femmes est mort dans la nuit de dimanche à lundi à l'age de 71 ans. Acteur majeur de la Mode, il en est le plus beau symbole. Véritable créateur, son oeuvre a influencé toute une société. L'homme qui a élevé l'élégance feminine et masculine à un niveau jamais égalé laisse un héritage considérable.
Ancré dans son temps, il donnera aux femmes une nouvelle liberté en modernisant la couture et leur créant un prêt-à-porter -une nouveauté pour un couturier -- adapté à leur époque et puisé dans le vestiaire masculin : caban, saharienne, tailleur-pantalon, smoking.
Grand amateur d'art, féru d'opéra et de théâtre, Yves Saint Laurent multipliera les inspirations au fil des saisons - de Picasso ou Van Gogh, de l'Afrique à la Russie ou encore à la littérature. Régulièrement, ce couturier qui a bouleversé les codes, crée l'événement ou fait scandale, comme en 1971 avec sa collection inspirée des années 40, ou en 1977 avec le lancement de son parfum Opium.
En 2002, il fait ses adieux à la couture et présente au centre Georges Pomidou un défilé rétrospective de 40 ans de création. Il a été nommé en 2001 commandeur de la Légion d'honneur, et fait ses adieux à la Haute couture le 7 janvier 2002. Avec son ami et collaborateur Pierre Bergé il fonde la Fondation Yves Saint Laurent en 2002.

La marque fait maintenant partie du groupe PPR dirigé par François Pinault. Menée aujourd’hui par le tandem Valérie Hermann / Stefano Pilati, respectivement PDG et directeur de la création, la marque poursuit l’héritage exceptionnel de son fondateur.

Les obsèques du couturier Yves Saint Laurent, décédé dimanche à l'âge de 71 ans, auront lieu jeudi après-midi à Paris en présence notamment du président de la République Nicolas Sarkozy et du monde de la mode, qui rend un hommage unanime lundi à celui qui a révolutionné la garde-robe féminine.


LES REACTIONS :

La présidente d'Yves Saint Laurent, Valérie Hermann, François Pinault et François-Henri Pinault, patrons du groupe de luxe PPR, ainsi que Robert Polet, Président de Gucci Group ont rendu hommage dans un communiqué au couturier.
Valérie Hermann, Présidente d'Yves Saint Laurent, rappelle que "par son génie, il a révolutionné les codes de la mode et su apposer sa signature inimitable". "L'ADN d'une marque est essentiel, Stefano Pilati et moi-même ferons tout pour le préserver" ajoute-t-elle.
François Pinault et François-Henri Pinault estiment dans un communiqué qu'avec la disparition d'Yves Saint Laurent "la mode française et mondiale perd un génie".
"Yves Saint-Laurent a tout inventé, tout revisité, tout transfiguré au service d'une passion: faire rayonner la femme et lui permettre de libérer sa beauté et son mystère. Bien plus qu'un grand créateur, c'est en réalité, un immense artiste qui nous a quitté." ajoutent-ils en précisant que "le groupe PPR ainsi que tous ceux qui travaillent chez Yves Saint-Laurent s'inscrivent dans la voie qu'il a su tracer et inventer. Et chacun aura à coeur d'être fidele au style et à la griffe de ce grand monsieur: Monsieur Saint Laurent".
Enfin Robert Polet, Président de Gucci Group, souligne qu'Yves Saint Laurent "laisse un grand vide mais également un sublime héritage". "Nous avons bien évidemment une pensée affectueuse pour M. Bergé qui a accompagné l'ascension de M. Saint Laurent et pour toutes les clientes fidèles à cette marque et à cet homme" conclut-il.

Le Premier ministre français François Fillon a salué la mémoire d'Yves Saint Laurent "créateur exceptionnel qui a profondément marqué l'histoire de la Haute Couture" et rend hommage à "l'artiste de génie qui a tant contribué au rayonnement de la France". "M. Saint Laurent a su réunir la mode et le prêt-à-porter et laissera sa griffe dans l'imaginaire collectif", a indiqué le ministre dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche lundi. Pour M. Fillon, Saint Laurent "avait fait d'un sobre smoking le plus bel écrin de la féminité et le symbole de l'élégance française".
"Pionnier et visionnaire, le génie qu'il a déployé au service de la Haute Couture s'est toujours conjugué avec un réel désir d'encourager les talents naissants, grâce à la fondation qu'il a créée" conclut la Premier ministre.

Hommage de Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication

Avec Yves Saint-Laurent, disparaît un homme brillant, généreux, énigmatique et séduisant, une griffe légendaire. Il était l’élégant complice de notre quotidien, le maître de l’art de vivre « Rive Gauche », symbole de luxe et de beauté dans le monde entier.
Depuis ses premières créations (le blouson noir en 1960, la ligne Trapèze, le caban, la saharienne), il était resté provocateur et libre, bien décidé à affranchir la femme et à inscrire la mode dans son époque, dans la rue, dans la vie, créant pour cela sa propre marque de prêt à porter et brisant les règles du jeu de la haute-couture.
Le premier, il a fait de cette profession un spectacle, et un art tourné vers les autres arts : la peinture (collection Mondrian, Goya, Van Gogh, Pop Art), la scène , le ballet, le théâtre, le music hall et bien sûr le cinéma (les robes de Catherine Deneuve dans « Belle de jour » de Buñuel, de Claudia Cardinale dans « La panthère Rose »).
Saint-Laurent avait l’âme d’un artiste, alternant l’enfermement créateur et les apparitions spectaculaires, comme celle qu’immortalisa Jean-Loup Sieff pour son parfum « Yves Saint-Laurent ».
Son ascension, depuis ses débuts de « plus jeune couturier du monde » dans la maison Dior à 20 ans jusqu’à ses adieux à la haute couture en 2002, qui furent aussi les débuts de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent, est celle d’un enfant prodige et extraordinairement raffiné, et d’un pionnier. Premier couturier à habiller la femme de transparence, premier couturier à entrer de son vivant au musée (en 1983 au Metropolitan Museum de New-York), « YSL » était et restera un grand créateur, inventeur d’une femme moderne vêtue d’étoffes de lumière, de séduction et de désir.

YSL "m'a rendue fière de ma couleur", selon son ex-égérie noire Mounia
Le couturier Yves Saint-Laurent "a révolutionné la couleur noir" et "m'a rendue fière de ma couleur", a déclaré lundi sur Europe 1 Mounia, mannequin noir et égérie du créateur dans les années 80. "Yves Saint-Laurent a révolutionné la couleur noir. Il m'a rendue fière de ma couleur", a-t-elle déclaré, en soulignant qu'elle avait été "la première femme noire dans la haute couture parisienne". "C'était quelqu'un d'extraordinaire, quelqu'un qui a révolutionné la haute couture", a-t-elle estimé.
"J'ai été l'égérie d'Yves Saint-Laurent durant de nombreuses années et je peux dire que c'était un monsieur qui respectait ses mannequins , qui respectait la femme, qui aimait la femme", a-t-elle assuré.

Yves Saint Laurent, "un choc de modernité" selon Christian Lacroix
Le couturier Yves Saint Laurent, décédé dimanche, a représenté "un choc de modernité", a estimé lundi Christian Lacroix, ajoutant que ses créations avaient "l'évidence des chefs d'oeuvre". "J'ai souvent évoqué le choc véritable que j'avais ressenti, enfant, devant la couverture de Paris-Match montrant Yves Saint Laurent entre la mariée courte de sa première collection Dior et un manteau-sac rouge", souligne le couturier Christian Lacroix, estimant qu'il s'agissait "tout simplement d'un choc de modernité".
"Il traduisait l'époque, un mode naissant avec même un peu d'avance puisque c'était le 1er mars 1958 et que c'était déjà le faire-part des années 60", ajoute-t-il dans un texte transmis à l'AFP. "Son heure était venue ni trop tôt, ni trop tard. C'est une exactitude qui est la marque des rois, en mode aussi", selon Lacroix. "Il n'y a pas eu de révolution Yves Saint Laurent car ce qu'il proposait avait +l'évidence des chefs d'oeuvres+ dont parle Baudelaire", juge-t-il. Yves Saint-Laurent "a toujours gardé le vital pouvoir du perpétuel étonnement", selon Christian Lacroix. "Ce que moi je garde surtout en mémoire : des épaules, un pantalon large ou des robes savantes à pois, à fleurs ou en dentelle, canotiers 40 sur l'oeil", souligne le couturier.
Saint-Laurent "semble vouloir atteindre l'essentiel, toujours rebelle à la bourgeoisie, toujours avide "d'ailleurs", que ce soit l'espace du voyage ou le temps de la lecture", ajoute Christian Lacroix.

Jacques et Bernadette Chirac, ont déclaré dans un communiqué : "créateur d'exception, styliste de génie, Yves Saint Laurent incarnait l'élégance française.
Novateur, avant-gardiste, perfectionniste, il aura réussi à imposer des modes comme à inventer des styles. Il restera dans les mémoires comme un emblème d'allure et de distinction, comme un ambassadeur ayant fait honneur, tout au long de sa vie, à la tradition de la haute couture française".

Jack Lang, ancien ministre socialiste de la Culture :
"Nous perdons avec Yves Saint Laurent un grand maître de l'art. Il aura été littéralement un révolutionnaire des formes, du style, des textures, des silhouettes, en portant sur les femmes un nouveau regard. Son oeuvre toute entière est élégance, volupté, luxuriance. Elle avait l'éclat de la pureté. Prodige, génie de la création, Yves Saint Laurent a dominé la scène mondiale. Il y a un avant et un après Yves Saint Laurent".

Bertrand Delanoë (maire de Paris): "Yves Saint Laurent a érigé la haute couture au rang des arts en inventant le +merveilleux silence du vêtement+, écriture d'un génie qui a su sublimer les corps. Il a été le créateur de lignes jamais démodées, toujours renouvelées, et il a oeuvré pour l'évolution de l'image de la femme durant un demi siècle. Il a donné aux femmes une conscience plus libre d'elles-mêmes. C'est l'inventeur de l'élégance parisienne qui nous a quittés."



A lire également :
- Histoire des marques : Yves-Saint-Laurent
- Une passion marocaine par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé
- Yves Saint Laurent : une première rétrospective sur 40 ans de création













 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données