Notre Newsletter
Recherche sur le site
Beauté Santé Voiture au feminin Mode de Rue Histoire des Marques Jeunes Créateurs
 Accueil   News   Boutique   Défilés   High Tech   Lieux Tendances   Luxe   Mode   Voyages & Loisirs   Culture   Déco   Maison 
   
|Luxe|

Publié le 30/04/2008  | Le Luxe à l'américaine


Fifth Avenue, Madison Avenue, Park Avenue, telles sont les lieux qui font penser au luxe à New York. Les marques américaines, Tiffany’s, De Beers ou Coach y sont installées depuis des années afin de proposer leurs plus belles vitrines. Mais, ce quartier accueille aussi les plus grandes marques du luxe européen, très prisé aux Etats-Unis. Si la France expose des noms tels que Louis Vuitton, Chanel, Dior, Céline ou Cartier, l’Italie souhaite aussi conquérir les passants avec Prada, Versace, Tod’s ou le nouveau magasin Gucci inauguré récemment. Et lorsque les consommateurs ne savent plus vers quelle boutique se tourner, Barneys, le plus luxueux des grands magasins, les accueille avec ses 9 étages minimalistes, dédiés à la mode. Pourtant, la signification du luxe pour les Américains, ne s’arrête pas aux beaux objets chers. Le luxe est aussi la possession d’un objet unique avant tout, qui existe en peu d’exemplaires, d’un objet fait sur mesure ou d’un service de la plus haute qualité. Il s’agit donc d’avoir ce que les autres n’ont pas et d’être traité comme personne d’autre au monde.
Prenons donc l’exemple du shopping, des demeures et des services à New York pour mieux comprendre la signification du luxe américain. On peut trouver des bons plans tous les jours pour acheter des produits luxueux de uptown à dowtown à Manhattan. D’ailleurs, un New-Yorkais sera très fier de vous dire qu’il vient d’acheter un foulard Hermès à - 50% au Metropolitan Pavillon où se déroulaient des ventes privées, accessibles à tous. Si posséder un tailleur Chanel ne semble donc pas être un privilège, arpenter les magasins avec un personal shopper est, par contre, un vrai luxe. Avoir une personne qui vous est entièrement dédiée lors de votre shopping, qui vous conseille, qui trouve l’article parfait pour vous et porte vos sacs, c’est la meilleure façon de se sentir spécial. D’ailleurs, tous les grands magasins, de Saks à Bergdorf Goodman en passant par Henry Bendel, proposent ce service. Certains en ont même fait leur métier avec succès. Le comble du luxe serait alors d’avoir une voiture particulière, ou une limousine, avec chauffeur, pour vous suivre toute la journée de magasins en magasins.

Posséder un appartement avec vue sur Central Park est signe de richesse, mais acheter sa propre suite au Plaza, qui vient de rouvrir ses portes après 3 ans de rénovation est un véritable luxe. Au-delà des somptueux aménagements intérieurs avec des meubles signés Versace, ce sont tous les services qui vous seront apportés dans ce temple, qui vous feront vous sentir unique au monde. Et, si de nombreux New-Yorkais possèdent une sublime résidence secondaire aux Hamptons, haut lieu de villégiature, à l’est de Long Island, le luxe est de s’y rendre avec sa famille en hélicoptère, le week-end. Atteindre les hautes sphères de la fortune signifie devenir singulier ou particulier.
Pourquoi ne pas aussi posséder son propre avion pour se déplacer loin des foules ! C’est bien plus exceptionnel que de rouler en Lincoln ! Les services se placent aussi au top niveau lorsqu’on parle luxe. Tous les hôtels se parent des plus beaux Spa, mais le vrai luxe commence au Mandarin Oriental, par exemple, lorsque les thérapeutes vous accordent un véritable diagnostic et vous proposent des soins adaptés et imaginés au moment. D’autres services tels que les vêtements ou chaussures sur mesure, les parfums uniquement créés pour vous avec votre nom ou les cadeaux personnalisés livrés chez vous, sont eux aussi, le signe du luxe. Et New York propose toutes ces possibilités ! Chacun essaie donc de trouver une activité qui lui permettra de gagner les hautes sphères du luxe pour s’offrir son monde spécial, celui où il sera le Roi.
Si les Américains sont bien connus pour leur amour au luxe, il est clair que leur idéal ne se limite pas aux objets. Le luxe c’est être unique et individuel. Ah, le rêve américain…Et si Marc Jacobs pouvait me créer un modèle de sac, juste pour moi !

From New-York : Anne Corrons

A lire également :
- Ma bague de fiançailles américaine !
- Le luxe : une histoire moderne
- USA : le luxe en baisse ...
 

 
   

PUBLICITE




Suivez nous sur les réseaux sociaux


Recevez notre newsletter gratuite dans votre boite mail
Abonnez-vous


Pour suivre les rubriques : Beauté/Santé
Voiture - Mode de Rue - Histoire des Marques - Jeunes Créateurs abonnez-vous au Flux Rss >>

Pour suivre les rubriques : News - Défilés - Boutique - High-Tech - Lieux tendance - Luxe - Mode - Voyage & Loisirs - Culture - Déco : abonnez-vous au Flux Rss >>




 Qui sommes-nous ?   Contactez-nous   Plan du site   Partenaires   Publicité   CGV   Mentions Légales   Protection des données