Culture

Publié le 15/06/2016
Avec L'Idéal, Beigbeder nous propose une comédie noire passionnante
Immersion dans le monde de la beauté avec le nouveau film de Frédéric Beigbeder. Peinture d'un milieu que l'on connait bien et qui interpelle de nombreuses femmes. Vision d'un univers complexe où les enjeux économiques dépassent parfois une certaine raison. Mais "L'Idéal" c'est avant tout un film, une histoire, qui ont pour décor ce monde de la beauté, celui de la mode, porté par un casting idéal. L'auteur, l'écrivain, le journaliste, le rédacteur en chef, le cinéaste, Frédéric Beigbeder a de nouveau confié le premier rôle masculin à Gaspard Proust, calque sur grand écran du héros Beigbeder. Nouvelle rencontre après "L'Amour dure trois ans" entre l'atypique acteur et l'écrivain unique. A noter également la présence de l'excellente Audrey Fleurot qui confirme au fil de ces choix, un talent pour la comédie.
Bien évidemment, le titre du film L'idéal est un clin d’œil appuyé au numéro un mondial des cosmétiques le géant français L'Oréal, mais aussi à cette notion que toute femme recherche, une sorte de perfection imaginée par les diktats de la mode.

Partagez cet article sur vos réseaux :

 
 

une satire sociale dans l'univers de la beauté

Publicité