Luxe

Publié le 04/06/2008
Bernard Arnault acquiert le constructeur de yachts britannique Princess
L'homme d'affaires français Bernard Arnault, patron du leader mondial du luxe LVMH, vient de mettre la main sur l'un des plus anciens constructeurs de yachts britanniques, Princess Yachts International, ont annoncé mardi les deux sociétés, dans un communiqué.
La société d'investissement L Capital, contrôlée par LVMH, a signé vendredi l'acquisition, avec d'autres investisseurs, de Princess Yachts International, jusqu'à présent détenu par l'investisseur sud-africain Graham Beck.
Le montant de l'opération, qui reste "soumis à l'autorisation des autorités de la concurrence", n'a pas été révélé, mais le quotidien britannique Daily Telegraph évoquait mardi une transaction d'"environ 200 millions de livres sterling" (environ 253 millions d'euros). Fondé en 1964 à Plymouth, Princess Yachts International est un des plus anciens constructeurs de bateaux de luxe de Grande-Bretagne. Entre 350 et 400 yachts sortent chaque année de ses chantiers et il dégage un chiffre d'affaires annuel de 200 à 250 millions de livres sterling (253 à 315 millions d'euros). La société emploie 1.600 personnes. Selon les termes de l'accord, son capital sera désormais détenu à 70% par L Capital. Le reste sera aux mains d'autres investisseurs, dont le belge Cobepa et des membres de la direction du constructeur de yachts.
"Nous n'aurions pas pu trouver de meilleur partenaire pour partager notre vision de la croissance et nous aider à développer notre activité", a commenté David King, fondateur et directeur général du fabricant de yachts, cité dans le communiqué.
Publicité