Defiles

Publié le 18/02/2008
Bilan London Fashion week - Prêt-à-porter Fall-Winter 08/09
Londres, capitale de la Mode durant une semaine a une nouvelle fois conclut sur un verdict mitigé. Un peu complexée par des villes comme New-York ou Paris, Londres a du mal à imposer ces tendances et créateurs. Toutefois on retiendra un foisonnement de créativité malheureusement pas toujours maitrisée (Gareth Pugh ..) et souvent à la limite du prêt-à-porter. Ces talents resteront les chouchous des rédactions mais pas forcément du grand public.

Une édition marquée par le retour réussit de Vivienne Westwood toujours aussi prodigieuse avec sa collection "Red label" (la "Gold label" defilera à Paris) même si on émet quelques bémols.

Le classique à l'anglaise est toujours aussi présent avec son leader : Paul Smith. Pas de doute, la qualité, le travail, l'expérience sont là chez de nombreux couturiers. Et puis la "london fashion week" ne sera pas ce qu'elle est sans l'excentricité, la variété, la British touch qui font la différence.
Lors de cette semaine on découvre toujours des couturiers peu connus en France. On retiendra les belles robes, les coupes parfaites de chez Giles, la sobriété et le classicisme de Nicole Fahri , l'originalité de Basso and Brooke.

Après New-York, qui nous a mis en appétit, London nous a nourrit mais pas rassasié, Milan arrive en plat de resistance, en attendant Paris pour un dessert en pièce montée ?



Publicité