Defiles

Publié le 04/03/2008
Bilan de la Fashion Week Paris
Une semaine de folie vient de s’achever à Paris, ou 90 défilés ont proposé les tendances de l’hiver prochain. Le nombre important de défilés proposés (additionnés aux présentations en showroom en parallèle), est la preuve que Paris reste la Capitale de la Mode où la richesse et diversité créative n'ont de cesse d’illuminer un secteur qui demeure très dynamique.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années pas de grandes tendances émergent de ces collections, il faut dire qu’avec plus de 90 créateurs, les styles sont nombreux. Biensûr tous les couturiers n’ont pas la même influence sur la mode et sur la rue. Chacun trouvera sans doute des éléments de sa garde-robe à prendre ici ou là, du moins des inspirations qu’on piochera chez l’un ou chez l’autre.
La Mode est au mélange des genres, au combinaison et assemblage, au recyclage des styles, les coûturiers eux-mêmes redessinent et s’inspirent de leurs illustres prédécesseurs (John Galliano pour Dior affirme s'être inspiré des croquis d'Yves Saint Laurent des années 60). D’ailleurs la plupart des couturiers ose assez peu sur ces collections prêt-à-porter et propose leur meilleur, leur basique, les classiques de leur ligne (agnes b., Isabel Marant), toujours avec habileté. Le public ne demande pas mieux puisqu’il aime ces marques pour ce qu’elles proposent. Les professionnels attendent un petit peu plus de prise de risques. Malgré tout certains créateurs nous étonnent (AF Vandernorst) ou confirment leur savoir-faire (Fatima Lopes). Il faut aussi compter avec ceux qu’on découvre (Collette Dinnigan). Finalement beaucoup de sentiments se dégagent d’une semaine où les plus assidus ou addict auront pû voir plus de 4500 tenues différentes, de quoi s’habiller pour l’hiver.

Si on devait retenir quelques élements pour l’hiver prochain, il faudrait surtout se tourner du coté de l’accessoires. La chaussure. Voilà bien la star des derniers podiums. Elle s’est faite remarquée par ses proportions et sa hauteur. Qu’on se le dise le talon pour l’hiver prochain sera volumineux et hauts. Dès cet été penser à travailler votre équilibre. Les ceintures toujours omniprésentes. Les sacs, pas de grandes tendances, voir même absents chez certains couturiers, même si les pochettes et les sacs XXL sont encore à la page. Pour les bijoux, pas de grandes révolutions, lorsqu’il y en a, ils doivent se voir, ils sont un accessoire à part entière.
Coté vêtements, c’est bien là l’essentiel de la mode, on retiendra que l’hiver ne devra pas être glacial car les robes, mini-jupes proposées par les couturiers sont souvent courtes, legères, sans manches … A moins que cela soit l’excuse pour nous faire acheter de beaux manteaux, trench, capes et autres cabans ! Parkas, doudounes, trench, leggings, les classiques de l'hiver n'ont pas disparu, vous n'aurez pas à renouveler complètement votre vestiaire pour l'hiver prochain.

On retiendra également que certains couturiers se sont un peu éloignés du prêt-à-porter en se hissant aux frontières de la haute-couture (Balmain, Givenchy, Junko Shimada ….). Beaucoup de couleurs et de motifs chez des créateurs qui n’ont pas hésité à mettre un peu de printemps et d’optimisme dans leur collection (Christian Dior, Christian Lacroix, Elie Saab, Leonard, Jean-Charles De Castelbajac).
A lire également :
Les coulisses des défilés / episode 2 : Tsumori Chisato et Leonard
Les coulisses des défilés / episode 1 : Fatima lopes et Ivana Helsinki
Défilés : des semaines de préparation, 15 minutes pour convaincre
Publicité