Des bijoux sélectionnés par Elie Top en vente chez Sotheby's

Luxe | Publié le 09/04/2019 09:36:55
Si vous aimez découvrir des bijoux d'exception et des pièces rares que l'on ne voit pas souvent, et si en plus vous avez un peu de budget pour les acquérir, rendez-vous chez Sotheby's le 30 avril prochain, la célèbre maison d'enchères propose en effet une nouvelle vente de bijoux et montres à Paris avec en invité Elie Top, le créateur de bijoux. A cette occasion il proposera à la vente une sélection de près de 30 pièces des années 1940-1960, où l’or et le diamant forment un fil d’Ariane.

La Haute Joaillerie parisienne à l'honneur 

Le créateur de bijoux Elie Top proposera en parallèle de la vente publique, une collection capsule proposée en ligne sur sothebys.com du 25 avril au 7 mai. Cette vente comprend 12 de ses créations. Elie Top a travaillé aux côtés de Yves Saint Laurent puis Alber Elbaz chez Lanvin avant de fonder sa maison en 2015.
Pour cette vente aux enchères le choix d’Elie Top se concentre sur l’Or des années 1940 à 1960, réunissant des bijoux aux formes puissantes et intemporelles. Des créations aux lignes fortes, aux volumes généreux et graphiques glorifiant le précieux métal, dont les diamants prolongent et soulignent l’éclat. Parmi cette sélection, une bague or et diamants par Suzanne Belperron, à décor géométrique, créée en 1945 (estimation : 22.000 – 28.000 €), est d’une si grande modernité qu’elle se passe de signature. Une bague Tank des années 1940, aux formes volumineuses et géométriques (estimation : 2.500 – 3.500€) peut se porter avec un bracelet provenant de la même collection (estimation : 4.000 – 6.000€). Le choix d’Elie Top s’est porté également sur une montre bracelet (phoot en haut) de dame en or, rubis et diamants, des années 1940 (estimation : 5.500 – 7.000€), et un bracelet Georges Lenfant à la maille texturée si caractéristique du joaillier (estimation : 5.000 – 7.000€). Les maisons emblématiques de la place Vendôme seront également très présentes puisque les acquéreurs pourornt découvrir des pièces signées Van Cleef & Arpels, Cartier, Sterlé ou encore Boucheron, avec un collier serti de diamants taille brillant et baguette (estimation : 80.000 – 100.000 €) qui éblouira par sa sobriété et son élégance. Provenant de l’ancienne collection de la princesse Olga Galitzine, figure du tout Paris, un bracelet diamants, de la maison Cartier, vers 1950, est une merveille de finesse. Il lui fut offert par son ami de longue date Pierre Laguionie, qui devint son époux en 1977, après 58 ans de relation (estimation : 60.000 – 80.000 €). Enfin, la sélection se refermera sur une splendide bague diamants, par Harry Winston (estimation : 300.000 – 500.000 €).

Infos pratiques :
Joaillerie Paris
Vente le 30 avril 2019
Exposition les 26, 27 et 29 avril
Collection Capsule Elie Top
Vente en ligne 25 avril au 7 mai


Par fashions-addict.com
Publicité