Defiles

Publié le 13/02/2008
Fashion week London : variations architecturales chez Basso & Brooke
Les maîtres de l'architecture Zaha Hadid, Frank Gehry, Gaudi ou encore Norman Foster, ont influencé les dernières créations du duo Basso and Brooke pour la saison automne-hiver 2008 présentées mardi pendant la Semaine de la mode de Londres.
Friands d'expérimentations techniques, le brésilien Bruno Basso et le britannique Chris Brooke ont utilisé des photographies de paysages urbains pour créer par manipulations numériques les imprimés abstraits de leurs vêtements, expliquent-ils dans un communiqué.
Mais le résultat final n'a rien d'urbain et leur dernière collection présente des impressions psychédéliques, des variations sur les couleurs renforcées par les effets de courbes dans les coupes et de fluidité dans des modèles qui jouent avec les volumes.
Car le duo a tenu à conserver son thème architectural dans la coupe et la construction même des vêtements en créant des emmanchures de robes inspirées des dômes de la cathédrale Basile-le-bienheureux sur la place Rouge à Moscou, ou encore en copiant les lignes topographiques chères à Gehry dans des jupes et robes à volants perpendiculaires.
Utilisant les différences de tenue et de poids existant entre plusieurs matériaux comme la laine, la soie, le cuir ou encore le velours et le jersey, le duo a amplifié le relief des vêtements aux couleurs de la tombée du jour jusqu'au crépuscule.

Moins expérimentale, la styliste britannique Betty Jackson est restée fidèle à son style avec de grands drapés, des vêtements amples tout en utilisant la palette qui domine les défilés depuis le début dimanche de la London fashion week, à savoir le bleu pétrole, le moutarde, le rouge vermillon ou encore le rose.
Betty Jackson, qui présente ses collections deux fois par an sur les podiums de la capitale britannique depuis 25 ans, a expliqué que son style était "facile, fabuleux et magnifique".

La London fashion week s'achève vendredi soir mais le rendez-vous immanquable est prévu jeudi soir avec le retour après neuf ans d'absence de Vivienne Westwood.
Publicité