HIstoireDesMarques

Publié le
24/09/2018
Histoire des marques : Vuarnet, la passion de deux hommes
Le lunetier Vuarnet est l'illustration parfaite de ces belles histoires de l'industrie française. A partir d'un savoir-faire unique la marque a su se construire une réputation d'excellence dans le monde entier. Une réussite qui a ses racines dans une histoire remarquable que nous vous racontons aujourd'hui. C'est en effet à Paris en 1957 et plus précisément rue Boissy d'Anglas dans les ateliers de l'opticien Roger Pouilloux, un artisan qui va révolutionner le monde des lunettes de soleil en inventant un verre exceptionnel, le Skilynx. Un verre qui a fait ses débuts dans le monde du ski.

Une invention qui change tout


Ce verre très innovant est capable de protéger le skieur sur les pistes et lui procure une vision du relief, et ce même par temps couvert. C'est avec ces verres novateurs que le skieur Jean Vuarnet remporte la médaille d'or de descente aux Jeux Olympiques de Squaw Valley aux Etats-Unis en 1960. C'est à cette occasion que l'histoire de la marque Vuarnet débute vraiment.
"Un opticien voulait que je porte ses verres solaires, je les portais pendant la descente des Jeux Olympiques ... Elles étaient phénoménales ! J'ai gagné. Il m'a proposé un accord ... Je n'ai pas pu résister" a raconté Jean Vuarnet.
Roger Pouilloux équipe Jean Vuarnet de la monture 02 dès 1959 car il est passionné de ski. On connait la suite avec un résultat exceptionnel lors des Jeux Olympiques de 1960. A partir de là une belle complicité voit le jour. Les deux hommes s'associent pour créer une marque à leur image : innovante, performante et élégante. C'est ainsi que la marque Vuarnet commence.
Si le modèle 02 fut et demeure une référence dans le monde du ski, il a su sortir de cet univers grâce à son style symbole d'élégance sur les pistes, et a conquis des personnalités célèbres comme Mick Jagger ou encore Romy Schneider. C’est en 1969 que le modèle 06 entre définitivement dans la légende en protégeant les beaux yeux d’Alain Delon de l'iconique Romy Schneider dans le film La Piscine de Claude Chabrol. Dans les années 70 la marque poursuit son ascension irrésistible et devient une référence dans le monde de l'alpinisme. Le trompettiste Miles Davies et l'acteur Jake Gyllenhaal sont à leur tour séduit par les modèles Vuarnet. Avec le modèle 03 le succès est modnial grâce à Jeff Bridges qui les porte dans le film The Big Lebowski des Frères Coens en 1998. Il faut dire qu'aux Etats-Unis la marque rencontre la réussite grâce notamment en étant sponsor des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. C’est un immense succès à tel point qu’à la radio, les speakers de la météo utilisent la formule « It’s A Vuarnet Day » pour annoncer une journée ensoleillée. A partir de là la marque ne manque pas d'ambientio et développe une ligne de vêtement streetwear et une autre plus technique pour le ski. Le logo Vuarnet est connu dans le monde entier et symbolise l'excellence française. En 2015 Vuarnet lance une version contemporaine de son modèle iconique Glacier qui marque le début d’une nouvelle ère. Son succès dépasse les Alpes françaises et même James Bond sous les traits de Daniel Craig  les porte dans le film Spectre. Un simple geste permet de retirer les coques amovibles pour transformer le modèle Glacier en une monture pilote classique destinée à un porté quotidien.​​​​​​​ En 2016 la marque confirme son intérêt pour lé cinéma et l'acteur français Vincent Cassel devient le premier ambasadeur de Vuarnet. En 2017 pour son 60ème anniversaire, la marque ouvre sa 1ère boutique à Paris, au 28 rue Boissy d’Anglas, là où l’histoire a débutée. Puis ce sera New-York dans le quartier de Nolita ...

 

Un savoir-faire reconnu
En 2017, Vuarnet a reçu le prestigieux label "Entreprise du patrimoine vivant" (EPV) attribué par l'Etat français. Une reconnaisance d'un savoir-faire traditionnel et industriel. Les verres Vuarnet sont fabriqués en France dans la manufacture Vuarnet située à Meaux depuis 1957, ils sont exclusivement en verre minéral. Chacun des verres Vuarnet est gravé du poinçon qui garantit l´authenticité. Une semaine de travail est nécessaire pour réaliser les 17 étapes du processus de fabrication d'un verre. On comprend mieux ainsi la qualité optique des verres signés Vuarnet. Une exigence qui garantit une qualité haut de gamme.

Par Fashions-addict.com

Publicité