Voiture

Publié le
18/11/2018
Hyundai Kona, la référence sur le segment des SUV urbains
Si le marché automobile a retrouvé un certain dynamisme ces dernières années après une période de grande crise, il le doit certainement au succès des SUV. Cet acronyme anglais signifiant " Sport Utility Vehicle " a maintenant trouvé toute sa place dans le langage du monde automobile. Ces voitures qu'on appelle également "crossover" connaissent un vrai succès grâce à leur polyvalence et à leur design. A tel point qu'aujourd'hui les constructeurs ont segmenté ce type de voitures afin d'étoffer les gammes.

De nombreux atouts pour un large public


Le public peut ainsi trouver sur le marché de grands SUV (Tiguan Allspace, Nissan X-trail, 5008 ...), des SUV dit compact (avec le 3008 en tête des ventes) mais aussi des SUV plus petits et plus urbains comme le 2008 de Peugeot et le Captur de Renault. C'est cette dernière catégorie qui nous intéresse aujourd'hui avec notre essai du Kona de Hyundai qui depuis plus d'un an s'impose comme une référence sur ce segment. Ces voitures destinées à l'origine pour les promenades et les loisirs ont séduit les urbains grâce à leur style. Un segment très dynamique avec de nombreuses nouveautés ces derniers mois comme le C3 Aircross, le Seat Arona, le Kia Stonic (lire notre essai) ou le Volkswagen T-Roc (lire notre essai) en attendant le T-cross du même constructeur allemand. Une forte concurrence dont l'automobiliste sort gagnant.

C'est donc dans ce contexte très favorable que le Kona a fait son apparition avec la volonté de bousculer une hiérarchie bien établie avec une domination des modèles présentés par les constructeurs de l'hexagone. Pour cette nouvelle auto Hyundai a pu s'appuyer sur son expertise en matière de crossover tout en apportant une vision résolument avant-gardiste. Nous avons pu conduire une version haut de gamme du modèle Kona, donnant un bel aperçu des qualités du SUV urbain by Hyundai.

Un look vraiment sympa

Il faut bien le reconnaître les progrès en matière de design chez Hyundai sont flagrants ces dernières années et ce Kona n'échappe pas à cette tendance bien au contraire il l'accentue fortement. On ne peut être que conquis par la face avant du nouveau Kona qui se veut à la fois puissante et expressive, adoptant la nouvelle calandre en cascade emblématique de Hyundai. Au premier regard vous aurez certainement l’œil qui pétille. Les nouveaux feux à double étage renforcent l’impact visuel, les feux de jour à LED étant positionnés au-dessus des projecteurs à LED. Les feux séparés à l’avant confèrent au modèle un caractère affirmé et avant-gardiste avec des formes à la fois fluides et acérées. La proue et la poupe massives sont rehaussées par une solide assise et des lignes de caisse volumineuses et agressives. Le
pavillon bicolore du Kona et sa palette de sept coloris extérieurs originaux offrent une multitude de combinaisons. La personnalisation étant maintenant un atout obligatoire pour ces modèles. On aime cette allure à la fois compacte et élégante. De me sportivité sans négliger les volumes c'est aussi pour cela qu'on aime les petits SUV urbains.
 

Un intérieur au niveau des meilleurs

Au fil des modèles et des années Hyundai gomme ses défauts et la qualité ressentie est aujourd'hui au niveau de certains acteurs du marché réputés pour leurs finitions on pense notamment aux modèles germaniques sans pour autant les égaler. Les efforts sont bien là et le style tout comme le raffinement sont des mots que l'on peut associer sans risque à ce Kona. Le design intérieur reprend le thème de l’extérieur, avec des surfaces lisses et profilées à la partie supérieure de la planche de bord contrastant avec les pièces de teinte sombre exprimant le caractère
technologique et robuste du véhicule. Deux ambiances disponibles : rouge et gris. Des inserts de couleur très tendance actuellement dans le monde automobile se retrouvent au niveau des entourages d’ouïes de ventilation, du levier de vitesse, du cerclage du bouton de démarrage du moteur, des surpiqûres des sièges et du volant. L’affichage flottant de l’écran tactile 8’’ du système de navigation disponible en option, situé sur la planche de bord, intègre toutes les fonctions de navigation, multimédia et de connectivité. 
Le Kona propose un espace généreux tant pour les occupants que pour leur chargement. Des casiers de rangement et des porte-bouteilles d’1,5 litre intégrés aux portes sont également prévus pour une commodité optimale. Le Kona affiche une longueur aux jambes généreuse de 1 054 mm aux places avant et de 880 mm aux places arrière. Le volume de chargement de 361 litres (VDA 211) est gage de modularité au
quotidien. Avec les sièges rabattus à plat, le Kona affiche un volume de chargement de 1143 litres (VDA 214). On se sent très vite à son aise dans le Kona et on aime les nombreux rangements souvent astucieux qui facilitent la vie à bord. ON aurait peut-être aimé une prise usb pour les passagers arrières car cet aspect "high-tech" est aussi une volonté du constructeur.

Une voiture très connectée

Visant une clientèle plutôt urbaine et jeune ces SUV se doivent d'être à la pointe de la technologie. Les constructeurs allemands en ont fait un atout majeur sur leurs modèles il est donc indispensable à la concurrence de se greffer à ce mouvement. Notre modèle d'essai a dans ce domaine de nombreuses qualités aussi bien dans les aides à la conduite que dans le divertissement. Le Kona propose ainsi des équipements de connectivité évolués favorisant l'intégration d'un smartphone et garantissant une commande plus intuitive et sûre en conduite. La marque propose deux systèmes. Le système multimédia avec écran couleur tactile LCD capacitif 7’’, caméra de recul intégrée avec lignes de guidage dynamiques, connectivité Bluetooth, Apple Car Play et Android Auto. Le système de navigation 8’’ avec caméra de recul et lignes de guidage dynamiques, connectivité Bluetooth, Apple CarPlay, Android Auto, abonnement de 7 ans aux services Tom Tom LIVETM, cartes en 3D et Lifetime MapcareTM. Si vous avez un smartphone de dernière génération avec la norme Qi vous pourrez le charger par induction magnétique. L’état de charge du téléphone est indiqué par un petit témoin. Pour ne pas oublier le téléphone à bord, l’affichage central du combiné des instruments fournit un rappel lors de la coupure du contact. Pour connecter d’autres appareils, le Kona se dote de série d'une prise USB et d’une prise AUX.
Côté conduite on aime particulièrement et c'est une première chez Hyundai la présence (à partir de la finition Creative) de l’affichage tête haute qui projette les informations de conduite clés directement dans le champ de vision du conducteur. Des infos que vous pouvez sélectionner. Le nouveau Kona intègre également de nombreux équipements de sécurité active parmi lesquels l'assistance active au maintien de voie (de série), les feux de route intelligents avec allumage automatique des feux, le système de détection de fatigue du conducteur (de série), le système de surveillance des angles morts (très utile), le régulateur / limiteur de vitesse (de série) et quelques autres à découvrir. Au volant le Kona est des plus agréables et se montre très agile et dynamique. La transmission automatique du modèle essayé montre de belles performances. Petit plus très appréciable le Kona offre trois modes de conduite : confort, sport et éco. Ce dernier n'a rien d'un gadget puisque le Kona avait tendance à se montrer gourmand à la pompe, ce qui malheureusement demeure l'une de ses rares faiblesses ce qui est regrettable en ses temps où le prix de l'essence mobilise dans la rue. Ajouté cela au coût d'achat relativement élevé (mais c'est une tendance sur ce segment) le Kona ne s'adresse finalement pas à tous. C'est bien dommage car le Kona est vraiment très séduisant malheureusement parfois l'amour ne suffit pas.

Infos pratiques :
Modèle essayé : Executive 1.6 177 ch DCT-7 AWD - Prix : 29 900 €
Entrée de gamme à partir de 19 500 €

Par Fashions-addict.com