VoyagesEtLoisirs

Publié le 11/06/2018
Il est venu le temps des vide-greniers
Avec le retour du soleil et des beaux-jours les chineurs ont le bonheur d'assister à l'éclosion ici et là de nouveaux vide-greniers. Des brocantes populaires qui ont toujours un grand succès dans nos villes et nos campagnes. Il faut dire pour beaucoup c'est l'occasion de se faire plaisir à moindres coûts. Certains en ont fait une passion parfois envahissante mais toujours enrichissante. Avec l'explosion du style vintage ces foires et ces ventes en plein-air s'offrent une nouvelle clientèle. On dit qu'en temps de crise la nostalgie est une valeur refuge, elle profite à certains.

A nous les bonnes affaires

Cette façon de vendre assez populaire n'est finalement pas si ancienne que cela , c'est seulement dans les années 70 puis dans les années 80 que les vide-greniers connaissent leur essor. Jusque là il était assez mal vu de vendre soi-même des objets et surtout l'occasion était plutôt mal perçue. Le vide-grenier a parfois d'autres appellations comme "braderie", celle de Lille étant la plus célèbre. Le vide-grenier s'oppose aux brocantes réservées aux professionnels et qui elles remontent à des temps plus anciens. Le vide-grenier est lui ouvert à tous, parfois sous certains conditions. 

 
Crédits photos : fashions-addict.com

Le vide-grenier pour qui ?

On ne les compte plus, il en existerait plus de 50 000 dans l'hexagone. Au printemps c'est même la foire dans les dates. Toutes les villes et même les petits villages ont aujourd'hui leur vide-greniers. C'est un vrai rendez-vous convivial comme l'étaient autrefois les bals populaires sauf qu'ici on ne parle pas d'affaire de cœur mais de commerce. pour beaucoup d'habitants c'est l'occasion de faire le tri dans les affaires et les objets qu ne sont plus utiles. Martine nous confie "J'en profite surtout pour trier les vêtements des enfants et vendre ceux qui ne sont plus à leurs tailles. Je vends aussi un peu de vaisselles, des vieux disques, quelques objets de décoration. Le but est de gagner quelques euros pour préparer la rentrée et acheter quelques habits. On ne va pas faire fortune."
Mais aujourd'hui le succès de ces braderies attirent aussi des vendeurs plus "professionnels" qui trouvent là l'opportunité de vendre quelques objets recherchés ou à la mode. Certains se spécialisent aussi suivant certains thèmes, parfos en fonction de leur passion. Le but étant quand même pour le grand public de faire de bonnes affaires. D'ailleurs par principe on se doit de négocier dans des limites respectueuses bien entendues.

 
Crédits photos : fashions-addict.com

On y trouve quoi ?

C'est très variable suivant la taille du vide-grenier et la région. Mais de nos jours ces vide-greniers attirent bien des vendeurs et se transforment peu à peu en de véritables marchés populaires dont les frontières et les limites ne sont pas toujours très claires. Il est toujours bon de se renseigner auprès des mairies ou des organisateurs. Les habitants y vendent généralement des produits du quotidien et comme vu plus haut des vêtements. Vous aurez donc l'occasion d'y acquérir des objets de décoration mais aussi de la vaisselle, des petits meubles, des bijoux, des livres, des disques. Plus rarement des objets étonnants ou anecdotiques; à vous de bien chiner et de trouver peut-être le trésor qui sera du meilleur effet chez vous. Deux façons d'aborder ces marchés ; avec un objectif précis ou simplement pour flâner. le mieux étant quand même de se fixer un budget d'autant plus que les transactions se font quasiment exclusivement en espèce. On vous conseille aussi de faire un premier repérage histoire de voir ce qui est proposé par l'ensemble des vendeurs avant de négocier avec l'un d'entre eux. 

La Grande Braderie de Lille est aujourd'hui la plus connue mais d’autres villes françaises comme Amiens, Houilles, Rennes (le 27 juin), Wattrelos ou encore Strasbourg (28 juillet) proposent de grandes braderies très populaires. A Paris chaque arrondissement propose la sienne. Ils se déclinent parfois selon des thèmes : timbres, cartes postales, vêtements, bourse aux livres, puériculture, marché aux puces etc  .... Vous trouverez des calendriers sur internet. A vous les bonnes affaires ....


   
Crédits photos : fashions-addict.com

 

Par Fashions-addict.com