Mode

Publié le 31/08/2015
Interview Gemma Serra Vila de Ball Pagès
La marque Ball Pages est née en septembre 2013 de la rencontre entre Gemma Serra Vila et Carole Benazet. Gemma est allée à la rencontre des artisans de la commune d'Eivissa sur l'ile d'Ibiza pour comprendre et apprendre le savoir-faire des artisans en matière de conception de sandales afin de créer sa propre marque.
Gemma Serra Vila est née à Barcelone en 1977, elle est architecte de formation et a travaillé avec Jean Nouvel à Paris avant de créer sa propre marque avec sa partenaire à Toulouse. Elle est aussi la maman de 2 enfants. Avec Ball Pages elle a imaginé le renouveau de la sandale tout en gardant cet aspect traditionnel qui séduit tant. Les deux femmes ne tournent pas pour autant le dos à la mode, bien au contraire, elle la réinvente. Fashions-addict.com a rencontré Gemma afin qu'elle nous parle de son projet.



la nouvelle sandale espagnole

Interview Gemma Serra Vila

Un grand saut de l’architecture à la création de chaussure, un rêve ?
Mon rêve est de créer, d’imaginer, de porter des projets à leur terme en passant par toutes les phases de la conception jusqu’à la gestion des plus infimes détails. Ce que j’aime, c’est partager l’élaboration des projets avec d’autres personnes, qu’elles soient ingénieurs, fournisseurs, artisans ou utilisateurs. La chaussure m’apporte en plus la possibilité de jouer avec la mode vestimentaire, rêve de petite fille.

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Autant dans mes collections que dans mes projets, je me suis toujours nourrie de la photographie, la peinture, la sculpture, la musique et le cinéma, parce que ce sont les domaines avec lesquels je vis au quotidien. Pour la collection SS15, j’ai travaillé avec l’architecture vernaculaire d’Ibiza, les photos de Francesca Woodman et la peinture du peintre catalan Calço.
Pour la saison SS16 Franco Fontana est à la base de notre travail, une image particulière et très géométrique de la Méditerranée des années ’70 et ’80, je me suis aussi inspirée de l’architecture de Ishigami et du cinema de la nouvelle vague.

Quel est votre rapport avec la mode ?
Je cite "La mode n’est rien d’autre que l’une des nombreuses formes de vie à travers lesquelles se trouvent réunies dans une unité d’action la tendance à l’égalisation sociale d’une part et la tendance à la différenciation individuelle et à la variation d’autre part." G.Simmel

Vous avez complètement changé la vision de l’espadrille, pourquoi ?
J’ai voulu garder l’humilité des espadrilles en y apportant finesse et raffinement à travers une intervention délicate et respectueuse qui les transforme en pièces uniques, exclusives et entièrement faites à la main.

La star qui vous inspire, et pourquoi ?
Pour la saison SS16 c’est plutôt une femme comme Brigitte Bardot dans le "Mépris" de Godard. Portrait d’une femme complexe par sa simplicité.

Lors de vos déplacements à l’étranger qu’est ce que vous n’oubliez jamais de prendre avec vous ?
Mon carnet de croquis et mon appareil photo.

A quand une collection Automne/hiver ?
Ce n’est pas pour l’instant dans nos projets.

Aujourd’hui qu’elle est le designer qui vous touche le plus ? Et pourquoi ?
Celui qui a inventé l’espadrille il y a très longtemps. La tradition.


Propos recueillis par Marie Joe Kenfack

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicité