JeunesCreateurs

Publié le
26/03/2018
Interview : Leslie Amon créatrice de maillots de bain de luxe
A l'occasion de ce Spécial Jeunes Créateurs on voulait vous proposer la rencontre avec une jeune styliste de talent spécialisée dans les maillots de bain. Un accessoire technique de plus en plus fashion. Leslie Amon Swim est une marque de maillot de bain de luxe fondée par leslie Amon en juin 2017. Les créations de Leslie Amon (photo ci-contre) ont été imaginées pour des femmes qui recherchent des pièces uniques, confortables, une coupe parfaite, et un peu de fun.
Leslie est née en 1989 en Suisse, a l âge de 18 ans elle part étudier la mode à la Central Saint Martins School à Londres. Avant de lancer sa marque de mode elle a travaillé pour Giambattista Valli , Lanvin , et Maison Michel.
Venant d'une frustration de ne jamais trouver le maillot parfait, un maillot de jour qui peut se porter la nuit, un maillot couture, Leslie décide en juin 2017 de lancer sa marque, les vendant seulement à ses amis proches et sur internet, pour avoir un retour direct du marché. Ses hauts de maillot pouvant se porter comme des tops quand aux maillots une pièce comme des bodys pour sortir le soir. Nous avons poser quelques questions à la jeune créatrice.

"... ça me plait, d'avoir une rigueur dans la création .."

I N T E R V I E W  :


Vous avez fait Central Saint Martins à Londres, l'une des écoles de mode parmi lesplus réputées,  que pouvez-vous nous en dire ?
C est un bouillon de culture creative, une ecole vraiment artistique, c'est completement focus sur la créativité, cette ecole elle a aucune limite, on te pousse tout le temps à ce qu ils appellent « think outside the box » c'est à dire à ne pas penser comme la masse. Le point negatif est que ca manque de compétence technique et de relaion au monde extérieur c'est une vraie bulle, et quand on termine son parcours et que l’on sort de celle ci la realité n'est pas toujours aussi facile et aussi belle.

Pourquoi avoir choisi de vous spécialiser dans le maillot de bain ?
C'est une niche, en sortant de l'école, j avais toujours eu ce desir de fonder ma marque mais je ne voulais pas trop investir d’argent. Je suis gémeaux et j'ai tendance à m'éparpiller, à changer d'avis tout le temps, avec les maillots de bain on peut s'éclater créativement tout en restant dans un créneau circonscrit.  ce sont des produits et non des vêtements qui doivent être créer en respect avec le corps de la femme. C'est finalement vraiment technique, il n'y a aucune place pour l'approximation, et ça me plait, d'avoir une rigueur dans la création.

Vos inspirations pour créer ?
Mes amies, les femmes en vacances, mes voyages, l'art, tout peut être inspirant.

En étant jeune créateur avec vous l’impression que les consommateurs sont en demande ?
Oui ils sont en demande de renouveau tout le temps peut être due aux réseaux sociaux. A peine une photo est affichée sur le net que 3 minutes après elle est déjà has been. Je pense que c'est bien de prendre le temps de réfléchir à ce qu'on fait et de ne pas se fier toujours à nos intuitions, avec les maillots comme c'est 2 collections par an maximum, on a plus le temps que le prêt à porter classique. 

Votre ou vos créateurs fétiches ? Pourquoi ?
Giambattista Valli, il aime les femmes et ça se voit, ses robes sont sublimes, et c'est un vrai couturier. Anthony Vaccarello pour Saint Laurent, j'aime bien son coté rock sexy chic, c'est un vestiaire de tout les jours parfait.

La ville où vous rêvez de vivre, pourquoi ? 
Je suis super heureuse entre Paris et la Suisse, mais ça me deplairait pas de vivre 6 mois dans l'année à Los Angeles, il fait vraiment bon d'y vivre les gens ne se prennent pas au serieux, et la météo est fabuleuse.

Comment trouvez-vous le monde de la mode aujourd’hui ?
Je le trouve vraiment interessant et très different de quand j ai commencé à étudier à la Central Saint Martins.... 
À l époque ce n'était pas envisagable de reussir une carrière dans la mode sans passer par des étapes hiérarchiques : école, stage, concours, travail pour une grosse boite etc...
Maintenant avec instagram tout semble possible, il suffit de lancer sa marque sur instagram sans aucun diplome en poche et on peut devenir tout aussi connu et beaucoup plus que quelqu'un avec beaucoup plus d expérience. Le monde de la mode d'aujourdhui se fie beaucoup plus à l'instinct qu'à l’expérience, je suis curieuse de voir quelles marques disparaitront et lesquelles perdureront.
 

 

Propos receueillis par Fashions-addict.com
Publicité