Interview Lucie Jeanne : "une pièce avec Gad, ça ne se refuse pas"

Culture | Publié le 18/03/2019 08:41:43
Vous connaissez très certainement son visage si vous êtes habitué des séries notamment sur TF1. L'actrice Lucie Jeanne fera son retour en avril au théâtre aux côtés de Gad Elmaleh dans "L'invitation". L'occasion pour votre magazine de rencontrer cette actrice populaire afin de faire plus ample connaissance.
Depuis presque vingt ans et une apparition dans "Les bœuf-carottes" en 1999 Lucie Jeanne fait les beaux jours des séries télévisées. "Joséphine ange gardien", "Femmes de loi", "Central Nuit", "Section de recherches", "Week-end chez les toqués", "Commissaire Magellan", "Profilage", "Alice Nevers", "Léo Mattei", "Camping Paradis" et même "Band of brothers" de Steven Spielberg, la liste est longue des séries dans lesquelles Lucie Jeanne est apparue. Autant dire que l'actrice est au cœur des foyers français depuis un bon moment. Lucie Jeanne est également une comédienne habituée aux planches. Elle a notamment été à l'affiche de "Réactions en chaîne" mise en scène par Marion Sarraut. En 2019 Lucie Jeanne sera la star féminine de la pièce "L'invitation" une comédie de Hadrien Raccah, mise en scène par Philippe Lellouche avec Gad Elmaleh et Philippe Lellouche. Une histoire d'amitié pour le moins originale et celle d'un couple embarqué dans une situation inédite ...

 

I N T E R V I E W

C'est votre grand retour au théâtre après 6 ans d'absence. C'était un vrai souhait de votre part ?
Oui le théâtre me manquait. J’ai eu des propositions ces dernières années, mais rien qui me donne suffisamment envie. Je trouve particulièrement important de choisir des projets au théâtre qui soient vraiment motivants et enthousiasmants, sinon ça peut vite devenir pesant d’y aller tous les soirs. 

Comment êtes-vous arrivée sur ce projet ? Qu'est-ce qui vous a séduit dans cette pièce "L'invitation" ?
Philippe Lellouche m’a appelée il y a environ 1 an pour me proposer ce projet. J’ai tout de suite accepté. J’avais adoré travailler avec lui il y a quelques années sur le Jeu de la Vérité et  sur Le Siècle sera féminin ou ne sera pas.   A la lecture de L’Invitation, j’ai trouvé que la pièce avait un énorme potentiel, et  puis …une pièce avec Gad, ça ne se refuse pas ! Je n’ai jamais eu un projet planifié aussi longtemps à l’avance. Du coup jusqu’au premier jour des répétitions, ça me semblait irréel, j’avais tout le temps l’impression que ça allait s’annuler. 

Comment s'est passé votre collaboration avec Gad Elmaleh ?
Avant de commencer les répétitions, nous avons fait plusieurs lectures de la pièce, à la table, avec les comédiens, l’auteur, les producteurs... Comme je suis d’un naturel plutôt réservé, j’étais assez intimidée. Maintenant que nous sommes dans les répétitions, que nous sommes sur scène, dans les personnages, c’est différent, je me sens beaucoup plus dans mon élément. C’est très agréable de travailler avec Gad et Philippe. Les séances de travail sont intenses mais on rit aussi beaucoup. 

On vous voit régulièrement à la télévision dans des séries. est-ce plus compliqué de décrocher des rôles au cinéma ?
Apparemment, oui ! C’est moins cloisonné qu’avant, mais ça reste compliqué de passer de l’un à l’autre, il  y a encore pas mal de snobisme. Y compris pour les techniciens, d’ailleurs ! J’ai des amis techniciens qui n’arrivent pas à faire du cinéma parce qu’ils n’ont travaillé que sur des téléfilms… c’est absurde ! C’est le même métier, quel que soit le support de diffusion.  Quant aux comédiens, ils doivent être « bankable », c’est comme ça. Il semblerait même que désormais,  le nombre de followers sur les réseaux sociaux influence les castings … ça me dépasse un peu !

Suivez-vous la mode régulièrement ? Des créateurs fétiches ?
Je suis loin d’être une fashion addict ! J’ai été un peu sensibilisée à la mode grâce à des stylistes et à des costumières avec qui j’ai travaillé. J’apprécie la beauté d’un beau vêtement qui tombe bien, bien coupé, dans de belles matières, mais je n’y connais pas grand-chose en créateurs ! J’apprécie la beauté d’un vêtement en tant que création artistique, mais ça n’a pas beaucoup de place dans ma vie. 

Faites-vous attention à votre style, à votre image ?
Je ne suis pas très médiatisée, la question ne se pose donc pas vraiment, en tous cas pas pour l’instant. Au quotidien, je privilégie les vêtements qui se font oublier et dans lesquels je me sens à l’aise, d’autant plus que je me déplace essentiellement à vélo. 

Quelles sont vos passions ? Vos adresses préférées à Paris ?
J’ai découvert la langue des signes il y a quelques temps, j’ai pris des cours de LSF  et je vais régulièrement à l’International Visual Theatre dans le 9ème, assister à des spectacles bilingues français-langue des signes. Je suis fascinée par cette langue et j’aimerais savoir vraiment bien signer. 
Pour boire un bon verre de vin : le Barawine rue de Charonne. J’aime l’ambiance de ce bar  et l’accueil, toujours hyper chaleureux. 
Mon coiffeur préféré : R Vegetal rue Beaurepaire : un chouette salon qui utilise des produits bio. 

Vos prochains projets ?
L’invitation jusqu’au 15 juin au théâtre de la Madeleine. Après… on verra !

Gad Elmaleh Lucie Jeanne Philippe Lellouche
Gad Elmaleh, Lucie Jeanne et Philippe Lellouche

Infos pratiques :
"L'invitation" au Théatre de la Madeleine à partir du 3 avril 2019
Du mardi au vendredi à 20h
Le samedi à 16h30 et 20h30
19 rue de Surène
75008 Paris
Tél. 01 42 65 07 09

Par fashions-addict.com
Publicité