Interview Serge Cajfinger, mes muses demeurent Grace Kelly et Audrey Hepburn

Mode | Publié le 30/01/2012 17:18:30
La marque Paule Ka est devenue en quelques années l'une des valeurs sûres du prêt à porter français. Le symbole d'une France qui réussit à l'étranger. En effet Paule Ka ne cesse de se développer et les looks de la marque sont portées par les plus grandes personnalités : Duffy, Mandy Moore, Elsa Zylberstein, Jennifer Love Hewitt, Selena Gomez et Ashley Benson, Olivia Ruiz, Elodie Frégé, Kelly Rowland, Jennifer Lopez ..

C'est en 1987 que Serge Cajfinger lance la griffe Paule Ka qui prend ses quartiers dans le Marais. Admirateur de Jackie Kennedy, Audrey Hepburn ou Grace Kelly, Serge Cajfinger crée un style très élégant pour une femme pétillante à l'allure moderne et citadine. Si la marque Paule Ka est connue de toutes les fashionistas à travers la planète, son créateur lui se fait plus discret. Fashions-addict.com est donc allé à la rencontre de Serge Cajfinger pour mieux connaître ce créateur ambitieux.

Fashions-addict.com : D’où vient le nom de votre marque Paule Ka ?
Serge Cajfinger : Avant de créer la marque Paule Ka j’ai commencé par ouvrir une boutique multimarque à Lille où je vendais les créations de Thierry Mugler, Alaïa et Kenzo entre autres. J’avais créé cette boutique avec l’aide de ma tante Paule et de ma mère. Le nom Paule Ka est donc le mix du nom de ma tante et de la 1ère syllabe de mon nom de famille

Fashions-addict.com : Comment définiriez-vous la femme Paule Ka ?
Serge Cajfinger : La Femme Paule Ka est une femme qui se connaît bien, qui sait ce qui lui va et ce qu’elle veut . Elle est à la recherche d’une élégance simple et du détail qui fait la différence.

Fashions-addict.com : Est-elle si différente de celle des années 80 au moment où vous avez lancé Paule Ka ?
Serge Cajfinger : La Femme Paule Ka n’a pas foncièrement changé. L’esprit Paule Ka reste le même et c’est ce que nos clientes viennent chercher, ajouté bien sûr à des nouveautés au niveau des coupes, des matières et des finitions.

Fashions-addict.com : Aujourd’hui vous êtes mondialement connu, à quoi attribuez-vous ce succès ?
Serge Cajfinger : A mon idée bien définie de ma mode, et à un public de plus en plus grand qui adhère à ma vision de l’élégance et de la femme d’aujourd’hui.

Fashions-addict.com : Est-ce pour vous un accomplissement ?
Serge Cajfinger : Oui, car c’est ce dont je rêvais

Fashions-addict.com : Comment s’organise votre travail de création ?
Serge Cajfinger : Tout commence par des nouvelles envies, puis viennent les recherches de tissus, et ensuite les recherches de nouvelles formes. Le but est de construire une collection harmonieuse fidèle aux codes Paule Ka, d’apporter de la nouveauté, et de proposer des pièces toujours portables par des femmes qui aiment s’habiller et qui veulent se sentir belles.

Fashions-addict.com : Où puisez-vous vos inspirations ?
Serge Cajfinger : Partout. Mais surtout dans la déco, l’architecture, la peinture, la photographie. Et mes muses de toujours sont les icônes du cinéma hollywoodien : Audrey Hepburn et Grace Kelly.

Fashions-addict.com : Par ces temps de crise, avez-vous changé vos stratégies ?
Serge Cajfinger : Oui, nous nous sommes recentrés sur l’ADN de Paule Ka

Fashions-addict.com : Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans ce métier ?
Serge Cajfinger : Beaucoup de foi, beaucoup de travail, beaucoup de bon sens.. et beaucoup de chance.

Fashions-addict.com : Suivez-vous ce que font vos concurrents ?
Serge Cajfinger : Oui bien sûr. On ne peut pas dans ce métier ne pas regarder ce qui se passe autour de soi dans le milieu de la mode. Je me tiens informé grâce à la presse spécialisée

Fashions-addict.com : La morphologie féminine a-t-elle beaucoup changé depuis 31 ans ?
Serge Cajfinger : Non

Fashions-addict.com : Quels sont vos prochaines ambitions ?
Serge Cajfinger : Mon ambition est de continuer à faire connaître la marque Paule Ka au plus grand nombre, et de poursuivre les ouvertures de nouvelles boutiques tel que nous sommes en train de le faire à Madrid, à Bordeaux, à Londres et en Chine par exemple. Je souhaite également développer la présence de Paule Ka sur Internet pour permettre aux personnes qui ne nous connaitraient pas encore de découvrir nos collections. Et bien sûr, je souhaite continuer à créer des collections toujours plus belles , féminines et créatives.

Fashions-addict.com : Comment allez-vous débuter 2012 ?
Serge Cajfinger : Plein d’enthousiasme pour les nouveaux projets : les ouvertures de boutique, le lancement du e-shop, la nouvelle ligne de lunettes solaires et optiques… etc

Propos recueillis par Marie Joe Kenfack

INFOS PRATIQUES :

Boutique Paul Ka 223 rue saint Honoré 75001 Paris

Collection Printemps été 2012
Publicité