Mode

Publié le 09/10/2017
Interview Willy Cartier : les relations humaines me passionnent
Le modèle et acteur Willy Cartier et la marque de prêt à porter Face Factory se sont associés le temps d'un instant mode, avec la création d'une pièce haut de gamme, pensée et réalisée par Willy et les équipes de Face Factory. Figure imminente du monde de la mode Willy Cartier a débuté par étudier la danse contemporaine et classique, mais aussi le théâtre.


C'est Riccardo Tisci qui lui offre sa chance sur les podiums. Aujourd'hui il collabore avec Face Factory et imagine un vêtement qui lui ressemble. Face Factory est un concept qui s'adresse aux passionnés de mode, la marque propose des pièces en édition limitée. Un concept imaginé par  Alexandre Trink et Laura Kargulewicz . A l'occasion de cette collaboration nous avons rencontré Willy Cartier pour en savoir un peu plus sur ce mannequin acteur promis au plus bel avenir.

INTERVIEW

Comment êtes-vous devenu un mannequin de renom ?
J'ai signé il y a 6 ans avec l'agence Success Model. Pendant près de trois mois j'ai accumulé les mauvaises expériences, j'étais même sur le point de tout arrêter avec la mode car l'inattendu est très dur. Finalement j'ai accepté de faire un dernier rendez-vous avec Givenchy où j'ai rencontré Riccardo Tisci, qui était à cette période le designer de Givenchy. Il a déclaré que j'étais son préféré, à partir de là j'ai enchainé avec la campagne Givenchy et les défilés. Ensuite j'ai travaillé avec Jean-Paul Gaultier, avec John Galliano, avec Karl Lagerfeld pour Chanel et beaucoup d'autres comme Yohji Yamamoto, jusqu'à aujourd'hui ...

Quels sont les aspects positifs et négatifs de ce métier ?
Du côté positif je verrais bien les rencontres que j'ai fait mais aussi les voyages. Des rencontres magnifiques avec des personnes très inspirantes, de vrais génies. Avec les hauts et les bas dans ma carrière j'ai aussi appris à me connaitre. Cette expérience a forgé mon caractère car vous devez apprendre à tout gérer seul aussi bien les voyages que les rencontres à l'étranger ou vous devez parler plusieurs langues. 

Pourquoi avoir accepté cette collaboration avec Face Factory ?
La proposition m'intéressait car c'était enfin l'occasion pour moi de créer un vêtement qui me ressemble vraiment et que je n'aurais peut-être jamais trouvé en boutique. Tout au long de ma carrière j'ai trouvé de beaux articles mais là c'est vraiment la première fois que je croise un produit qui me ressemble. 

Allez-vous être mannequin à vie ? Pensez-vous déjà à une reconversion ? Comment vous voyez vous dans 20 ans ... J'avoue que je ne connais même pas la définition "d'être mannequin" alors l'être à vie je ne sais pas. Si à 80 ans on me dit que je suis joli garçon je serais bien content. Et il est vrai que je pense aussi à ma reconversion puisque je suis aussi acteur. Après la fashion week je pars en tournage en Amérique du sud pour deux mois pour un film américain qui s'appelle "Soren" mais je n'en dis pas  plus. Sinon dans 20 ans j'espère que je pourrais regarder en arrière et rien regretter et que je ressemblerais un peu aux personnes que j'admire aujourd'hui.

Derrière votre beauté, quelle personnalité se cache ?  Quelles sont vos passions ?
Dans l'intimité je suis quelqu'un de très fou, très sensible, je peux très bien rigoler et si quelque chose qui se passe me dérange je peux facilement changer d'humeur. Sinon je suis passionné. J'admire beaucoup les gens. Mon père est peintre et écrivain, ma mère est danseuse, je suis donc très inspiré par les arts. Mais c'est vraiment les relations humaines qui m'inspirent.

Propos recueillis par Fashions-addict.com
Publicité