VoyagesEtLoisirs

Publié le 04/01/2010
L’atelier de cuisine, une tendance qui se mange
La cuisine est in. Nous aimons bien manger et l’essor des ateliers de cuisines en témoigne. Il y en a pour tous les goûts : de la fashionista qui veut faire de la cuisine de filles, à la cuisinière confirmée qui veut perfectionner ses pâtisseries. L’atelier de cuisine, un échappatoire dans des vies souvent très occupées et stressantes.

En poussant la porte anonyme de l’Atelier des Sens (Photos ci-contre), rue Sedaine, on entre littéralement dans un havre de paix. Direction les cuisines au fond de la cour à côté des deux oliviers. Une odeur de sucreries chaudes émane de la première cuisine. Au menu cet après-midi, des macarons. La première fournée est déjà en train de cuire. A la fin du cours, les apprentis cuisiniers en dégusteront quelques-uns et ramèneront le reste chez eux. Mais pour le moment, ils s’affairent sous l’œil attentif du chef. Des professionnels qui donnent des cours en prenant sur leur temps libre. L’Atelier des Sens propose ainsi des cours très variés : de la cuisine sucrée-salée avec Caroline Laurent (Ritz Carlton, Potel & Chabot) aux délices venus d’ailleurs avec la cuisine marocaine de Fouzia Rachdi (qui a son propre restaurant Rue Madame). L’atelier de cuisine, c’est un moyen de prendre du temps pour soi.

Cuisine peut aussi rimer avec rencontres. Idée sur laquelle a joué Fred Chesneau, auteur de "Craquez pour le pain grillé !" et "Epatez vos amis ! " (Ed. Mango), pour créer ses ateliers de " Cook-dating ". Tous les jeudis de 19h30 à 22h30, dans son atelier situé dans le plus vieux passage de Paris, 6 convives (3 filles et 3 garçons) se réunissent pour cuisiner et faire connaissance. Cet antithèse du speed dating dure 3 heures pendant lesquels les convives " célibataires gourmets et gourmands " se découvrent. Et le chef assure que l’on peut s’y " détendre comme à la maison ". Prometteur ...

Mais l’atelier de cuisine peut aussi être pratique. On connaît tous le scénario : journée pleine, on rentre tard, on n’a qu’une heure et demie devant soi pour préparer un repas. Sans compter le fait qu’il faut faire les courses. La solution : l’atelier " à emporter ". Ceci est la spécialité de Cook & Go. Le principe ? Les courses sont déjà faites, on prépare son menu, on emporte ses plats cuisinés et ils font la vaisselle et tout le reste. En quelque sorte, un supermarché avec des fourneaux. Pour les soirs de dîner improvisé, il y a le menu " J'invite à Dîner " (1h) où l’on peut cuisiner un repas complet pour tous ses invités et le menu " Cocktail Salé-Sucré " (1h30) où l’on prépare un cocktail dînatoire, idéal pour des apéros spontanés. Et si on est vraiment prise par le temps, on peut commander un de leur Kit Repas à emporter et réaliser le menu chez soi.

L’atelier de cuisine est aussi tendance pour la fête d’entreprise trendy. Les sociétés privatisent un atelier et les employés partagent un moment de détente entre collègues. La dégustation a lieu sur place autour de plusieurs bonnes bouteilles (assorties au menu, bien sûr !).

Si vous voulez prendre des cours sans quitter votre cocon, il existe des ateliers à domicile où c’est le chef qui se déplace. A partir de 2010, L’Atelier des Sens offrira aussi une " Pop-Up Kitchen " où ce sera la cuisine qui viendra à vous. Il est aussi possible de privatiser des cours dans des ateliers à partir de 6 personnes. Des options de luxe à prendre en considération pour marquer une occasion de manière un peu différente.

La grande variété d’ateliers et de prestations implique une grande gamme de prix. Le coût varie (de 12 Euros à plus de 120 Euros) selon les ateliers, le nombre de convives et le lieu, et il en va de même pour la durée et le nombre de plats réalisés. Il suffit donc de trouver les prestations qui correspondent le plus à ses attentes. Quelques soient vos envies, vous vous trouverez de quoi titiller les papilles .

Un dernier petit mot pour les gourmandes qui veulent déguster sans pour autant se salir les mains. En plus des cours classiques, certains ateliers comme l’Atelier des Sens proposent aussi des cours d’œnologie, de dégustation de chocolat, de thé et autres bonnes choses. De quoi affiner ses connaissances tout en préservant sa manucure. Pas besoin de cuisiner pour être gourmandes !

Par Fredline Laryea

INFOS PRATIQUES :
L’Atelier des Sens, 40 rue Sedaine (11ème) et 10 rue du Bourg L'Abbé (3ème)
L'Atelier de Fred, Passage de l'Ancre / 223 rue Saint-Martin (3ème)
Cook & Go, 69 rue Lafayette (9ème) et 175 rue St Charles (15ème)
Publicité