Luxe

Publié le 01/09/2008
LVMH rachète le néerlandais Royal van Lent, fabricant des yachts Feadship
Le numéro un mondial du luxe LVMH a racheté le chantier naval néerlandais Royal van Lent, spécialisé dans la fabrication de yachts de luxe Feadship, ont annoncé les deux sociétés lundi. LVMH "a signé un accord d'exclusivité avec Egeria, société d'investissement néerlandaise" pour cette acquisition, selon le communiqué. Son montant n'a pas été révélé.

"Cette acquisition s'inscrit dans l'ADN de LVMH, Feadship étant l'une des marques phare des yachts de plus de 50 mètres", a déclaré un porte-parole de LVMH.
Royal van Lent, qui travaille "de façon artisanale", ne construit que "quelques unités" par an, vendue minimum 30 millions de dollars pièce, et réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 200 millions d'euros, selon le porte-parole.

"Nous sommes convaincus du potentiel de développement que possède cette entreprise dans le segment ultra sélectif des yachts de grande taille", a affirmé Antonio Belloni, directeur général délégué de LVMH, cité dans le communiqué.

Royal van Lent, créé il y a 160 ans, a construit 800 yachts depuis. ne fabrique ses bateaux qu'aux Pays-Bas. LVMH, par l'intermédiaire du fonds L Capital, avait racheté en juin le fabricant de yachts britannique Princess Yachts International.
Publicité