Luxe

Publié le 21/08/2008
La Chine conserve son projet de "train le plus luxueux au monde" vers le Tibet
La Chine maintient son projet de "train le plus luxueux au monde", entre Pékin et le Tibet, en dépit des violences dans la région himalayenne au printemps, ont indiqué des responsables du rail jeudi.

"Notre projet est maintenu", a indiqué un responsable du ministère des Chemins de fer ayant requis l'anonymat. Chine Nouvelle avait annoncé début mars, quelques jours avant les émeutes de Lhassa, que ce train entrerait en service le 1er septembre. Un responsable à la Société des chemins de fer Qinghai Tibet a indiqué à l'AFP qu'aucune date n'était pour l'instant arrêtée pour son voyage inaugural.

Un billet sur ce train, "décoré selon les critères d'un hôtel cinq étoiles" et qui pourra accueillir 96 passagers, coûtera environ 20 fois plus cher que le tarif ordinaire de 2.000 yuans (près de 200 euros), selon Chine Nouvelle.
Dans ce train, chaque suite sera dotée d'un lit deux places, d'un salon et d'une salle de bains, pour un périple de cinq jours entre Pékin et Lhassa.
Le chemin de fer reliant la capitale chinoise à l'Himalaya est en activité depuis juillet 2006. Pour Pékin, cette ligne de 1.142 kilomètres de long est un important instrument de développement pour le Tibet, sous contrôle de la Chine depuis 1950.
D'autres y voient surtout un moyen pour les Hans, l'ethnie majoritaire en Chine, d'affluer au Tibet, contribuant ainsi à la disparition des coutumes locales et à la dégradation de l'environnement de la région.
Publicité