La Street Culture s'empare des cabines de Molitor

Culture | Publié le 27/06/2018 17:44:51
La piscine Molitor et l'art de rue ont une histoire commune. Quand la Mairie de Paris a fermé ce lieu unique les graffeurs et autres artistes ont pris possession du lieu leur offrant pendant 20 ans un immense atelier à ciel ouvert. Aujourd'hui le piscine Molitor est devenue un lieu branché dans la capitale parisienne avec son hôtel, son spa, sa brasserie, son bar, son rooftop, et sa piscine iconique. Propriété depuis 2014 du groupe Accor, sous la marque MGallery, la piscine Molitor s'ouvre à nouveau au street art en invitant des artistes à décorer les cabines qui bordent le bassin d'hiver.

Une vraie galerie d'art



 Ces cabines qui étaient à l'origine réservées aux nageurs pour se changer avant de plonger dans le grand bassin sont l'occasion aujourd'hui de dévoiler le travail d'artistes. Ainsi chacune des 78 cabines qui entourent le bassin d’hiver a été investie par un artiste, du sol au plafond, pour composer une immense galerie d’art contemporain urbain. Un projet qui a vu le jour en 2016 sous l’impulsion de Sylvia Randazzo, Directrice Artistique de Molitor.

Pour certains artistes comme Jace, Kouka, Kashink, Katre, Oreo, qui avaient connu Molitor lorsque le lieu était abandonné, ce projet a été l'occasion de renouer avec le passé et l'histoire de la piscine. Les cabines d’artistes du bassin d’hiver de Molitor présentent différents univers : géométrique abstrait, figuratif, contemplatif, expérimental… et techniques : graffiti, collage, pochoir, peinture réaliste…, un tour d’horizon passionnant d’un art contemporain accessible à tous dans la rue et, à présent, à Molitor. L'occasion de découvrir des artistes français pour la plupart mais aussi internationaux dans un décor unique et original, une très belle initiative !

Infos pratiques :
Cabines visibles uniquement sur rendez-vous  Les cabines d’artistes du bassin d’hiver
2, avenue de la Porte Molitor | 75016 paris
Métro : porte d’auteuil (ligne 9) ou michel-ange molitor (ligne 10)

Par Fashions-addict.com

Publicité