La marque Kenzo orpheline de son fondateur

News | Publié le 05/10/2020 06:42:16
On a appris hier dimanche 4 octobre 2020 la disparition du créateur de mode Kenzo Takada à l'origine de la marque de luxe Kenzo. Le couturier et designer est décédé des suites de la Covid-19.

En pleine fashion week parisienne qui dévoile les collections pour le printemps été 2021, la disparition à l'âge de 81 ans du créateur de mode japonais Kenzo Takada est un choc. Les réactions nombreuses n'ont pas manquées tant Kenzo était un homme apprécié dans le milieu de la mode et de la culture. En retrait de la fashion sphère depuis la vente de sa marque de mode à LVMH, Kenzo Takada était un designer courtisé et multipliait ses dernières années les collaborations. Il avait même travaillé pour la marque Liquideo (photo en haut) mais aussi et surtout dans le domaine de la décoration et dans l'univers de la Maison.

Des hommages unanimes au plus parisien des créateurs japonais

Ainsi la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a tenue à saluer Kenzo Takada, créateur de mode reconnu internationalement. Premier styliste japonais à s’être imposé à Paris, il y accomplira toute sa carrière et laissera un prénom à la postérité, celui de « Kenzo », et un style identifiable entre tous, marqué par le mariage des cultures. Ses imprimés fleuris et colorés, vifs et acidulés, inspirés des kimonos japonais, ont su conquérir les femmes dans le monde entier. En 1970, il présente son premier défilé dans la galerie Vivienne et ouvrira à Paris de nombreuses boutiques marquées par son esprit résolument moderne. Il créé une collection homme en 1983, offrant une vision audacieuse, mais déjà intemporelle, du costume.
Touche à tout de génie, il se lance en 1988 dans la création de parfums puis dans la décoration intérieure et le design. Il vend sa marque et son prénom en 1993 au groupe LVMH, qui continuera à faire rayonner son héritage stylistique dans le monde entier. Développant son inépuisable passion artistique, il avait lancé au début de cette année sa marque pour la maison, « K3 », qui reprenait ses thèmes, imprimés et couleurs favoris. La ministre de la Culture salue la mémoire d’un créateur iconique et audacieux et adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches

L'ex-ministre de la culture des gouvernements Mitterrand Jack Lang , actuellement Président de l'Institut du monde arabe, a lui évoqué "Kenzo, le créateur qui faisait danser la mode !". C'était le plus parisien des créateurs japonais et je l'aimais et l'admirais profondément. Pendant plus de 50 ans, Kenzo n'a jamais cessé d'enchanter la mode et l'art de vivre à la française. Il était un créateur arc-en-ciel. Son univers multiculturel était joyeux et coloré comme une jungle paradisiaque. Affable et toujours souriant, Kenzo avait une imagination débordante, luxuriante.C'était un grand enfant à la naïveté assumée, il dessinait sa mode en s'amusant.
Il aimait plus que tout prendre des risques et ne voulait jamais s'arrêter de rêver. Maître absolu du métissage, sa univers exubérant était magiquement illuminée de fleurs et de motifs végétaux. Visionnaire, il invente avant tout le monde l'esprit bohème, chic et hybride. Kenzo était un artiste audacieux, perfectionniste et libre. Il était un lumineux touche-à-tout. Il adorait peindre et était aussi un grand amateur de piano. Sa vie n'était que passion. Avant-gardiste et en même temps accessible, il imaginait sans cesse. Délicat et esthète raffiné, Kenzo avait une énergie positive et pétillante qu'il mettait toujours au service de l'art et de beauté. Amoureux de la nuit et de la fête, Kenzo faisait danser la mode avec une harmonie inégalée. Il restera une légende inspirante, un merveilleux poète des étoffes et des couleurs.

De son côté plusieurs personnalités du groupe LVMH propriétaire de la marque Kenzo, ont également rendu hommage au créateur de mode disparu. 
« Kenzo Takada a su, à partir de 1970, donner à la mode un ton de poésie légère et une allure de douce liberté qui a inspiré de nombreux créateurs après lui. Dans ce même esprit de fraîcheur et de spontanéité, il a aussi renouvelé durablement le monde du parfum. La maison qu’il a fondée, KENZO, continue de s’inscrire dans cette vision. Son décès m’attriste profondément. J’adresse à ses proches mes plus sincères condoléances. » Bernard Arnault, Président-Directeur-Général de LVMH.

« Pendant plus d’un demi-siècle, Kenzo a été une personnalité incontournable de la Mode, symbole de créativité, de couleur et de liberté. Aujourd’hui encore, son ouverture, sa joie de vivre et sa générosité restent des valeurs fortes de notre Maison. Elles vont terriblement manquer à tous ceux qui l’ont connu et apprécié. » a de son côté déclarée Sylvie Colin, PDG de la Maison Kenzo.

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de M. Kenzo Takada. Son incroyable énergie, sa gentillesse, son talent et son sourire étaient contagieux. » Felipe Oliveira Baptista, directeur artistique actuel de la griffe Kenzo.

 

Par Fashions-addict.com
Publicité