Mode

Publié le 09/01/2018
La "récup" de luxe du créateur belge Emmanuel Demuynck
Le créateur belge Emmanuel Demuynck a développé un concept relativement original puisque ses collections sont conçues de tissus récupérés auprès de maisons de luxe françaises et italiennes. Pour la prochaine saison il explore des inspirations japonaises pour Monsieur Maison. La pièce de base, le kimono traditionnel, est réinterprété dans une veine de minimalisme, taillé dans des tissus colorés.

Inspiration japonisante


Monsieur Maison développe aussi des caftans décolletés, oversized ou modernisés avec des manches longues fendues en coton chambré bleu ciel, et en noir & blanc, bien dans les tendances actuelles. Patchworks d'étoffes Haute Couture, de soie dévorée, motifs paisley et déclinés en couleurs fortes, chaque pièce est unique, transversale à un usage cosy, pour un quotidien qui a du peps.

La philosophie de cette collection peut se résumer à « bonne humeur et bonne mine » : le grand caftan se marie avec un nœud au décolleté, évoque les tenues de reines, la démesure de Liz Taylor, le panache d'Ibiza, le culot de Saint Laurent. Et en filigranes, la délicatesse de cette maison gantoise, éthique et cohérente.

 
La collection, qui joue sur la gamme de la sophistication et du confort, comprend également des ponchos tricolores, tricotés artisanalement en laine des Pyrénées, par une manufacture créée dans les années 50, répondant aux exigences humaines du créateur. Cette laine est légère et réconfortante, mélangée pour l'été à 30 % de coton doux. Les teintures utilisées sont certifiées écologiques, et la maille obtenue recouvre la peau comme une « mousse » bienfaisante. Le porté de ces pièces est asymétrique, pour adopter une allure. Une marque et un talent à découvrir au plus vite ! On attend avec impatience de découvrir ces pièces dans l'hexagone ...