VoyagesEtLoisirs

Publié le 10/09/2018
Les Cyclades .... Ces îles mythiques
On connait la Grèce pour ses monuments majestueux, témoins de la pensée humaine et de ses premières innovations; mais beaucoup moins ses petites îles répondants au nom des Cyclades. Pour celles et ceux qui aiment les vacances loin des sentiers battus, Fashions-Addict vous propose de partir à la découverte d’une région du monde où la douceur de vivre est une véritable philosophie …
Aller bronzer sur des plages de rêve, au sable tantôt d’une extrême finesse, tantôt noir comme la lave d’un volcan, découvrir un patrimoine flamboyant, vieux de 3000 ans avant J-C, imprégner sa rétine d’images fantasmagoriques… Bref, vous l’aurez compris, les îles grecques de la mer Egée méridionale offrent un cadre idyllique pour des vacances au top. Peut-être votre prochaine destination.
Cet archipel appelé les Cyclades compte pas moins de 56 îles, dont une trentaine est habitée. Disposées en cercle autour de l’île sacrée de Délos, les Cyclades livrent des paysages très contrastés pour notre plus grand bonheur.

Carnet de route …



Après avoir atterri à l’aéroport d’Athènes, direction le port du Pirée où partent tous les ferries desservant les différentes îles des Cyclades. Nous optons pour trois îles (Paros, Santorin et Naxos), à faire en 15 jours… Raisonnable ! Beaucoup de touristes préfèrent partir ainsi, sac à dos, guide du routard (ou autre selon vos habitudes) en poche. En effet, selon la période de l'année (hors saison c'est encore mieux), il est très facile de trouver un hôtel de très bonne qualité et pour pas cher… Il suffit de négocier à la descente du bateau, au port de l’île, avec les nombreux hôteliers et habitants proposant des chambres d’hôtes à louer.
Au grès de vos coups de cœur, vous pourrez ainsi faire de nombreuses étapes et sauter d’île en île. En ce qui nous concerne notre petit périple commence par l’île de Paros, située au centre de l’archipel. Une île pour le moins étonnante, tant par sa verdure que par la gentillesse de ses habitants. Troisième île des Cyclades en taille (195 m² de superficie) et de forme ovale, Paros est avant tout réputée pour son marbre blanc qui servit à la sculpture de plusieurs grands chefs d’œuvres, comme la célèbre Vénus de Milo. Très vallonnée, cette île aspire à une tranquillité de l’esprit. Les vignobles et les oliveraies dessinent un paysage doux, les villages pittoresques aux maisons blanches et bleues et aux petites ruelles sinueuses (voir photo en haut), parsemées de géraniums et d’orangers, vous conduiront vers de petites criques à l’eau translucide. Au petit port de pêche de Naoussa, « Chez Mario », vous pourrez vous délecter de poissons frais et de légumes du jardin savoureux, arrosés d’un vin blanc subtil et fruité.

 Après 4 jours passés sur l’île de Paros, direction Santorin (photo ci-dessus), l’une des plus belles îles des Cyclades. Perchée sur un ancien volcan, Santorin offre un spectacle naturel saisissant. L’éruption de Santorin date de 1500 ans avant J-C et serait à l’origine du mythe de l’Atlantide retranscrit par Platon dans ses écrits.
Sur le ferry, en s’approchant de l’île, on découvre un site exceptionnel, parcouru par de hautes falaises stratifiés. Perché sur un plateau, c’est en bus que l’on se rend à Fira, gros bourg faisant office de capitale. Assise sur la terrasse d’un des nombreux restaurants perchés à flanc de précipice. N’hésitez pas aussi à visiter le plus grand cône volcanique de Néa Kaméni, que l’on rejoint par bateau… Vous pourrez alors vous baignez dans l’une des nombreuses criques où l’eau sulfureuse est à 27 degrés toute l’année ! La silhouette particulière de Santorin vous étonnera… A l’ouest les falaises, à l’est, une pente douce conduit jusqu’au littoral aux plages de sable noir.
Notre découverte de l’archipel des Cyclades se termine avec l’île de Naxos. En arrivant au port, une petite péninsule surmontée d’une immense porte en marbre appelé Portara, nous accueille. Cette porte est le seul vestige resté debout de l’ancien temple d’Apollon-Palatia. Le must est de vous y rendre au coucher du soleil.
Le port principal de Naxos appelé « Chora » est dominé par une colline sur laquelle se tiennent encore debout quelques ruines d’un ancien palais vénitien. On peut encore y voir une impressionnante porte en bois (la Trani Porta) nous emmenant à l’intérieur du kastro, où se trouvent encore de belles demeures bien conservées des 14 ème et 15 ème siècles. Naxos est avant tout une île montagneuse avec un point culminant à 1003 m d’altitude, parcourue également par de longues plaines où poussent des oliviers et une multitude d’arbres fruitiers. Pour la petite histoire, ce serait sur Naxos que Zeus aurait passé son enfance, et que serait né le dieu du vin, Dionysos. Une île qui offre des paysages très contrastés, fait de montagnes et de vallées, et où la lumière se pare d’une douceur subtile, dorée comme les blés. Pour tous les amateurs de randonnées, il va sans dire que l’île de Naxos est une destination qui en ravira plus d’un touriste.
Notre voyage s’arrête ici confirmant si il était besoin que ces îles sont vraiment mythiques et d'une beauté exceptionnelle.


Le petit port de Naoussa

Infos pratiques :
Suivant la période il est possible de trouver des vols AR Paris-Athènes à moins de 300 euros
Sur place vous pouvez réserver une chambre d'hôtes dès 35 euros toujours suivant la saison.

Par R.B pour Fashions-addict.com
Publicité