News

Publié le 07/12/2007
Les créateurs de mode revisitent le sapin de Noël
La ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel a présidé jeudi soir à Paris le vernissage de l'exposition des sapins de Noël des créateurs de mode qui ont été vendus aux enchères dans la soirée au profit de l'association Sol en Si.
Celle-ci vient en aide aux enfants touchés par le sida et à leurs familles. A l'initiative de la productrice Marie-Christiane Marek, les sapins de Noël décorés par les créateurs et jeunes talents de la mode parisienne sont exposés jusqu'au 2 janvier dans le hall du ministère de la culture.
Sonia Rykiel a joué de toutes les audaces en proposant un arbre de Noël "interdit aux mineurs", agrémentés de phallus strassés. Le couturier Franck Sorbier est resté plus académique avec un sapin à traîne. Jean-Paul Gaultier a imaginé un sapin composé de kilts formant un cône.
Dior a inventé un sapin formé d'un élan en peluche, décharné, avec des décorations suspendues à ses branches. Pour Valentino, une spirale lumineuse reproduit la forme de l'arbre de Noël. La maison Kenzo a agrémenté son arbre d'oiseaux de paradis par mini-écrans de télévision interposés. Jean-Charles Castelbajac a préféré une construction de pièces en plastique coloré pour symboliser le sapin festif.
Christian Lacroix, Hermès, Anne-Valérie Hash, Isabel Marant, Marithé & François Girbaud, Dice Kayek, Cacharel, Paul Smith, Jérôme Dreyfuss, Andrée Putman et Christian Ghion proposent également leur arbre.
Pour le ministère de la Culture, le parfumeur Francis Kurkdjian a imaginé le "sapin des galopins", un arbre stylisé olfactif et musical de sept mètres de haut.
TV5 Monde diffusera pendant les fêtes de fin d'année une émission dévolue à la 12e édition des "Sapins de Noël des Créateurs".

Source : AFP - 06.12.07
Publicité