Mode

Publié le 02/08/2018
Louis-Marie de Castelbajac dessine une collection pour Lafont
Bien que passionné de mode, vous ne connaissez peut-être pas la marque de vêtements Lafont. Après des décennies de succès Lafont demeure encore aujourd'hui la plus belle maison de vêtements utilitaires nés avec l’essor industriel du XIXè siècle. Une réussite qui perdure puisque la marque est toujours leader sur le marché français. Pour cet automne Lafont s'est associée à Louis-Marie de Castelbajac (oui le fils de Jean-Charles) qui a dessiné une collection spéciale.

Un savoir-faire reconnu

Lafont est de ces réussites industrielles méconnues en France. Spécialiste du vêtement d etravail la marque est à l'origine de la fameuse salopette de solide confection, appelée par les initiés la « cotte à bretelle 406 », tout droit de ses ateliers de Villefranche-sur-Saône. Elle a traversé les époques, a séduit les cinéastes, les comédiens, les designers du monde entier. On la retrouve sur scène avec Coluche, puis avec Sophie Marceau dans la boom. Détournée et revisitée, elle est toujours un basique dans le vestiaire du monde entier.  50 ans avant Levi’s, Lafont invente aussi la veste de charpentier bleue, appelée « la veste Coltin », arborée par Jean Gabin dans La Bête humaine et, plus récemment, par Pharrell Williams dans son clip Freedom. Ce savoir-faire industriel et futuriste a su habiller des générations d’artisans du bâtiment avec des vêtements tout-terrain, indéformables, pratiques, solides.

Aujourd'hui la marque s'offre une belle collaboration avec le designer français Louis-Marie de Castelbajac qui a imaginé « Lafont 1844 par Louis-Marie de Castelbajac » une collection d'une quinzaine de modèles qui reprend certains patronages d’époque avec modernité et élégance. Cette collaboration sera présentée pour la première fois à l’occasion de la prochaine Fashion Week parisienne. « Passionné par le vêtement utilitaire, notamment par sa manière de véhiculer un message à mi-chemin entre poésie et urbanisme, j’ai eu le plaisir de rencontrer Lafont il y a un an. L’idée de notre collaboration étant vraiment de fédérer quelque chose entre l’intemporalité, l’authenticité et aussi, la modernité », explique le designer. « Ce fut un éblouissement pour moi de voir ces usines et cette main d’oeuvre artisanale, de voir que toute cette connaissance était toujours vive aujourd’hui et qu’elle se transmet dans les vêtements que l’on célèbre ».

Leader incontesté du vêtement de travail en France et en Europe, Lafont s'aventure pour la première fois sur le marché du prêt-à-porter avec une collection qui juxtapose les univers de la marque : originalité, créativité, couleur, qualité de la matière et de la manufacture, mêlant héritage et savoir-faire avec l'excellence de cette main d'oeuvre artisanale qui fait la richesse de notre industrie.

Infos pratiques :
La collection Lafont 1844 composée de modèles homme et femme, sera disponible à la vente à l’automne 2018.

Par Fashions-addict.com