Mugler, une première rétrospective en Europe

Culture | Publié le 21/10/2019 08:00:49
Pour les nouvelles générations le nom Mugler évoque plus facilement un parfum plutôt que la haute couture. Pourtant Thierry Mugler est avant tout un artiste, un créateur de mode, dont le travail aura marqué l'histoire de la mode. Cette rétrospective présentée à Rotterdam démontre combien le couturier a bousculé le monde de la mode et même de l'art avec son approche ambitieuse.

Une oeuvre qui dépasse la mode

Retiré du monde de la mode depuis 2002, installé à Berlin depuis 2014, renommé Manfred Thierry Mugler, le créateur de mode Thierry Mugler est un personnage atypique. Créatif et extravagant, Mugler est un talent unique. Un couturier qui a toujours refusé d'être le sujet d'une exposition malgré de nombreuses sollicitations. Autant dire que "Couturissime" s'apparente donc à un miracle, une chance, une aubaine. Une exposition à ne pas rater d'autant que Rotterdam est à moins de 2h30 en Thalys de Paris. Une rétrospective présentée pour la première fois en Europe au Musée Kunsthal après avoir connue un vif succès au Musée des beaux-arts de Montréal là où elle a été imaginée. Ce sont les équipes de ce musée sous l'impulsion de Thierry-Maxime Loriot, commissaire de l'exposition, qui ont su convaincre l'artiste français à la fois couturier, metteur en scène, photographe et parfumeur. 
L'exposition "Thierry Mugler : couturissime" rassemble plus de 150 tenues haute couture ainsi que de nombreux accessoires et costumes de scène, des clips et des vidéos, des documents d'archives, des croquis, dont de nombreux inédits. Un travail remarquable initié et piloté par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) en collaboration avec le Groupe Clarins et le Maison Mugler. Une exposition que votre magazine a pu découvrir en avant-première à Rotterdam dès le 12 octobre dernier. 

Si la vie de Mugler ressemble à un roman, son oeuvre est celle d'un destin hors norme. Danseur du Ballet de l'Opéra national du Rhin au début des années 60, très vite Mugler change de voie et s'oriente vers le dessin de mode en arrivant à Paris. Des croquis qu'il vend à Dorothée Bis et Cacharel. Il devient très vite styliste indépendant . Dès 1973 il imagine une première marque "Café de Paris". Son style connait vite le succès et avec Alain Caradeuc qui le finance il fonde la société Thierry Mugler. Sur les conseils de Pierre Bergé, Didier Grumbach s'associe à Mugler avec Michel Douard. La maison Mugler est sur les rails. Le créateur produit également le prêt à porter de Valentino, Saint-Laurent, Lanvin et Chanel. Dès lors et pendant plus de 20 ans Mugler va multiplier les succès. En 2002 il se retire de sa propre maison de couture pour se consacrer à d'autres projets. En 2013 il imagine Mugler Follies une revue spectacle à l'affiche à Paris pendant près de deux ans. Dès 2014 un autre spectacle qui attirera plus de 800 000 spectateurs est à l'affiche à Berlin.
 

Un parcours en 6 actes


Mugler Macbeth et Lady M

En 1985 à l'occasion du Festival d'Avignon le créateur Thierry Mugler imagine 70 costumes pour une version renouvelée de MacBeth par la Comédie-Française proposée au Palais des Papes. La tragédie de William Shakespeare fera également escale à Paris. La robe incroyable de Lady MacBeth avec sa structure métallique est une pièce exceptionnelle. Elle s'ouvre pour révéler la reine déchue dans une simple robe de chiffon. Cette création est ici présentée dans une installation technologique et numérique imaginée par l'artiste Michel Lemieux. Un Acte I de l'exposition qui donne le ton sur ce mariage unique en couture et spectacle.

L'Acte II de "Couturissime" est dédié à "Stars & Strass" car avant tout Mugler est homme de spectacle preuve en est la revue "Mugler Follies" en 2013 à Paris. Mais bien avant de concrétiser son goût du spectacle avec cette revue Mugler a initié la mode des défilés spectacles avec des mannequins vedettes. Dès 1984 il ouvre même son défilé au grand public. Il faut dire que Mugler, ancien danseur professionnel est avant tout un artiste. Très vite il imagine des looks qui sont de vrais costumes pour des chanteurs ou des groupes. De nombreuses chanteuses et actrices feront leurs premiers pas sur les podiums de Mugler : Diana Ross, Cyd Charisse, Tippi Hedren, Sharon Stone .. Dès les années 80 les silhouettes signées Mugler sont portées par des stars : David Bowie, James Brown, Céline Dion, Madonna et plus récemment Lady Gaga ou Beyoncé dont il fut le conseiller artistique lors de sa tounée de 2009. De nombreuses créations Mugler ont été vues dans des clips du groupe français Niagara, des Pet Shop Boys, de George Michael ou encore Lady Gaga. C'est d'ailleurs le styliste de cette dernière Nicola Formichetti qui prendra un temps les commandes de la maison Mugler. Sans oublier également que Mugler imagina des costumes de scène pour Mylène Farmer.

Mugler Kunsthal Belle de jour belle de nuit

Toujours en avant sur son temps, Mugler bouscule les codes de la mode et les tendances dès les années 1970. En inventant la "glamazone" une femme moderne, chic, urbaine et fantaisiste, il dessine la silhouette d'une femme forte et indépendante. Des working girls qui ont du style allant encore plus loin que ce qu'avait fait Yves Saint Laurent. Des silhouettes architecturales, géométriques, des vêtements stricts, des cols Mao, qui font une femme conquérante. Elle valorise son corps grâce aux nouvelles matières imprégnées d’élasthanne. Mugler utilise le latex et le vinyle. Belle de jour et Belle de nuit c'est l'Acte III de cette exposition.

Comme tout créateur de mode Mugler comprend très vite l'importance de la photographie pour valoriser son travail. "Dans l’œil du photographe" est l'acte IV de cette rétrospective. Sont exposées des photographies des plus grands noms de la mode. L'allemand Helmut Newton sera son complice pendant plus de 20 ans mais il ne sera pas le seul. On découvre de nombreux tirages inédits signés : Herb Ritts, Jean-Paul Goude, David LaChapelle, Pierre et Gilles mais aussi Sarah Moon et Dominique Issermann.

Avant-gardiste Mugler a toujours eu un temps d'avance. Un regard tourné vers le futur. "Couture gynoïde & futuriste" Acte V de cette exposition nous présente cet aspect du travail du créateur.. Pendant des années Thierry Mugler s'est inspiré de la science-fiction et des superhéroïnes de bandes dessinées, et plus particulièrement des armures médiévales et des uniformes, sans oublier son goût pour le design industriel et des automobiles futuristes. Des créations qui ont marqué l'histoire de la mode et qui ont été portés par des artistes comme Lady Gaga ou Beyoncé, mise en scène ici par l'artiste allemand Philipp Fürhafer.
 
On vous recommande également ces articles :
A Cambrai la mode a aussi son festival
Rihanna, une autobiographie visuelle chez Phaidon
Exposition : "Esprit de mode" à Lacoste
Mugler collection les atlantes

Dernier Acte de "Couturissime" Métamrophoses place l'humain au centre de l'histoire. L'animal le plus séducteur sur Terre trouve dans le vêtement l'accessoire idéal pour s'exprimer. La nature inspire à Mugler des créations fantastiques. Si la modernité et la technologie ont une place marquante dans son oeuvre, la nature et l’éthique ont également une forte présence. Bustiers "coquillage" en verre crante, accessoires "oursin", robe à effet "raie manta", les looks de la collection "Les Atlantes" illustrent parfaitement ce lien étroit avec la planète. Mais le bestiaire de Mugler s'inspire aussi des reptiles, des insectes, des oiseaux et des papillons. Plutôt que d'utiliser des fourrures ou des peaux, le créateur laisse la technologie jouer de l'imitation. En 1997-1998 des pièces des collections haute couture marqueront l'histoire de la mode notamment une création en fourreau à traine de velours noir, ornée d'ailes de papillon en plumes de coq de la Maison Lemarié

Une très belle exposition sur un artiste unique, une oeuvre que l'on retrouve également (si vous n'avez pas l'occasion de vous rendre à Rotterdam) dans "Thierry Mugler : Couturissime" une première monographie consacrée à Thierry Mugler disponible aux éditions Phaidon. En attendant peut-être un jour de voir cette rétrospective à Paris ....

Expo Mugler Rotterdam  Expo Mugler Rotterdam

Expo Mugler Rotterdam

Infos pratiques :
Exposition "Couturissime" Mugler au Kunsthal à Rotterdam
Jusqu'au 8 mars 2020
Adresse : Museumpark, Westzeedijk 341
3015 AA Rotterdam
Tarifs :
Adulte : 16,50 euros
Etudiant : 9,50 euros
Gratuit pour les moins de 17 ans

 

Par L.L pour fashions-addict.com 
Publicité