Voiture

Publié le
10/09/2018
On a conduit le nouveau Touareg sur les routes marocaines
Incontestablement le Touareg de Volkswagen endosse depuis quelques années le rôle de patriarche de la gamme des SUV du constructeur allemand. Ce 4x4 imposant domine la gamme VW et a vu au fil des années sa famille s’agrandir. Nous avons eu le Tiguan, le Tiguan Allspace, puis dernièrement les petits jeunes T-Roc et T-Cross faisant office de jeunes loups de la troupe. Logiquement les ingénieurs de Volkswagen se sont penchés sur l’ancien (lancé en 2002) afin de lui offrir une nouvelle jeunesse, il en avait bien besoin. C’est ainsi qu’aujourd’hui Volkswagen nous présente le Touareg de troisième génération. Un modèle que nous avons pu tester au Maroc sur des routes variées.

Le nouveau fleuron de Volkswagen



Avec cette nouvelle génération la marque allemande a positionné le Touareg comme LA référence de sa gamme.  Il incarne le meilleur du constructeur et symbolise à lui seul ce que sait faire de mieux Volkswagen. Ce SUV haut de gamme est équipé d’une connectivité dernier cri ainsi que des plus récentes innovations en matière de systèmes d’aide à la conduite, de confort, d’éclairage et d’infodivertissement, c’est clairement le futur de la marque.
Autre avancée majeure avec cette nouvelle génération : le design.  Ici on oublie la notion de restylage puisque ce nouveau touareg est bien différent de ses prédécesseurs. Sa ligne est plus actuelle, plus fine, moins massive, reprenant les derniers codes stylistiques vus notamment sur le Tiguan Allspace. Ce nouveau design se caractérise par une ligne nettement plus dynamique, « l’ancien » a retrouvé un certain punch. Le nouveau Touareg et son « Innovision Cockpit » offre un aperçu de ce que sera l’habitacle numérique de demain. L’interconnexion des systèmes d’aide à la conduite permet d’atteindre un niveau de sécurité et de confort jamais atteint avec notamment les fonctionnalités de pilotage automatiques. De nouveaux systèmes embarqués tels qu’un système antiroulis dynamique doté de barres stabilisatrices électromécaniques réglables et une transmission intégrale active garantissent conjointement une agilité devenue une référence dans le segment du Touareg. 

Des technologies bluffantes

 

Il vous saute aux yeux dès que vous prenez le volant de ce nouveau Touareg.  Le Cockpit numérique que Volkswagen nomme l’ « ’Innovision Cockpit » est tout simplement incroyable et comblera les amateurs de technologie de pointe. Ce « tableau de bord » qui n’en est plus un, allie instruments numériques avec affichage 12 pouces et système d’infodivertissement de pointe avec écran tactile TFT 15 pouces avec une nouvelle unité numérique de commande, d’information, de communication et de divertissement toujours connectée, intuitive et hautement personnalisable. L’« Innovision Cockpit » est quasiment dépourvu de touches, de commandes et de boutons classiques mais les utilise si nécessaire, par exemple pour le réglage intuitif du volume sonore. de série sur les finitions Carat Exclusive et R-Line et en option sur les finitions Carat et R-Line. Vous êtes clairement à bord de la voiture telle qu’elle sera demain sauf que c’est aujourd’hui pour Volkswagen.
Si les technologies sont bien là elles ont l’avantage d’être personnalisables à volonté en fonction de vos envies de vos besoins, la voiture s’adapte aux conducteurs et aux passagers, c’est bien là l’intérêt de ces technologies, vous restez maitre de votre pilotage.
La liste des technologies embarquées est longue nous n’en ferons pas l’inventaire ici mais on peut simplement en citer quelques-unes  telles que l’assistant de vision nocturne « Nightvision » (qui détecte les personnes et les animaux dans l’obscurité grâce à une caméra thermique), l’« assistant de bouchon avec assistant de maintien de voie en zone de travaux » (qui automatise partiellement la direction, le maintien dans la voie, l’accélération et le freinage jusqu’à 60 km/h), un « assistant d’intersection » (qui réagit au trafic transversal devant le Touareg), une direction toutes roues active (qui rend le Touareg aussi maniable qu’une voiture compacte), une nouvelle stabilisation antiroulis avec stabilisateurs électromécaniques, les « projecteurs IQ.Light matriciels à LED » (feux de croisement et feux de route interactifs commandés par caméra) et un affichage tête haute directement projeté sur le pare-brise (Windshield Head-up-Display).  

Le confort pour tous

 

Avec son positionnement haut de gamme et pour lutter face à la concurrence notamment de Porsche et d’Audi, ses voisins, le Touareg a du faire de gros efforts au niveau de son confort aussi bien pour le conducteur que pour les passagers. Contrairement au sentiment ressenti le Touareg de troisième génération est légèrement plus large et plus long que son prédécesseur. Ces nouvelles dimensions offrent ainsi plus d’espace dans l’habitacle. La plus grande longueur permet par exemple d’accroître considérablement le volume du coffre. Il passe ainsi de 697 à 810 litres (banquette arrière relevée). Malgré ses dimensions plus importantes, la carrosserie constituée d’un mélange d’aluminium (48 %) et d’aciers haute technologie (52 %) pèse 106 kg de moins que celle de son prédécesseur. Le conducteur est lui chouchouté avec de nouveaux sièges massants haut de gamme et un assistant aux manœuvres avec remorque pour un stationnement en toute tranquillité sans être contorsionniste.  Les aides à la conduite sont là pour apporter encore plus de confort au pilotage de ce vaisseau amiral qui a tout pour séduire les amateurs de conduite.  De plus l’habitacle peut être personnalisé avec deux lignes d’ambiances en fonction de vos goûts, plus de bois ou plus de métal …  La banquette arrière est  modulable sur une longueur de 160 mm pour offrir encore plus de place à l’arrière. Les dossiers sont eux à inclinaison réglable pour un confort supplémentaire. On aime aussi le toit coulissant panoramique et gigantesque qui offre une luminosité rare sur ce type de véhicules. A la nuit tombée vous pouvez modifier l’ambiance intérieure avec une gamme d’éclairage LED de 30 teintes. 

 

Notre avis :
Sur ces routes marocaines bitumées ou poussièreuses le Touareg s’est montré d’une surprenante agilité malgré un volume imposant. Performant dans toutes les conditions il s’affirme plus que jamais comme une référence.  Mais là où il impressionne c’est avec son cockpit nouvelle génération, il est certain que le constructeur allemand va séduire une certaine clientèle férue de technologies de pointe avec cette innovation. Incurvé et tourné vers le conducteur ces deux écrans qui  font quasiment un sont tout simplement étonnants. Oui il vous faudra un peu de temps pour tout maitriser et faire vos paramétrages mais cela mérite votre patience. Commandes vocales, gestuelles, navigation 3D, services mobiles en ligne, vous n’avez pas fini d’en découvrir. Le passionné de voiture au volant de ce touareg est comme l’enfant d’autrefois découvrant la dernière génération de train électrique : émerveillé. Rares sont les voitures pouvant encore provoquer tel sentiment. Evidemment cela à un prix : celui du luxe. Volkswagen constructeur généraliste devra lutter et convaincre pour s’imposer sur ce segment en modifiant son image, ce qui n’est jamais évident, toujours est-il que la marque est bien outillée avec ce nouveau Touareg.

 

Infos pratiques :
Exemples de prix
Diesel 4MOTION – 3.0 TD – BVA 8 rapports – à partir de 56 100 euros jusqu’à 80 810 euros en version R-line exclusive

 

Par L.L pour Fashions-addict.com
Publicité