Paris Fashion Week AH 2020 : Issey Miyake entre poésie et technologie

Defiles | Publié le 03/03/2020 08:46:03
La fashion week parisienne poursuit son chemin et ce dimanche 1er mars c'est au Lycée Carnot que la griffe Issey Miyaké nous a donné rendez-vous pour présenter sa collection pour le prêt à porter automne hiver 2020-2021. Sous l'intitulé "Making Speaking, Speaking Making" la marque nous dévoile plusieurs thèmes orchestrés par le designer Satoshi Kondo à la tête des collections femme depuis deux saisons.

Une mode pleine d'émotions

Naviguant entre poésie et technologie, entre tradition et modernité chez issey Miyaké on valorise le savoir-faire et on vit la mode comme un art. Le texte de présentation donne le ton d'une marque qui voit le vêtement au-delà de l'univers du textile.  C'est ainsi qu'on nous présente cette nouvelle collection : "Jubilation à fabriquer quelque chose avec ses propres mains, bonheur de toucher, malaxer, s'émerveiller des couleurs, temps suspendu de l'enfance les cinq sens en éveil dont tout notre corps palpite. Le son des mots que nous avons entendus avant d'en connaître le sens fait surgir une multitude d'images. 
Sommes-nous liés au-delà des langues et des cultures par les émotions que nous partageons ? ". Une nouvelle collection qui se décline avec talent autour de 7 thèmes technologiques. 

Photo en haut : hand in hand. Conçue grâce à une technique de mailles sans couture, la série transmet l'idée de connecter les gens entre eux, les gens avec le monde et les gens au futur avec des vêtements fabriqués d'une seule pièce en apportant une dose d'humour. Des ouvertures supplémentaires permettent de porter ces vêtements de différentes façons.

ISSEY MIYAKE AW 20/21

Photo ci-dessus : cette série intitulée frame a-poc utilise la technique A-POC (Système qui utilise la programmation informatique pour guider le mouvement des fils un par un et concevoir plusieurs vêtements dans une seule et même pièce de tissu), elle est inspirée par l'idée de dessiner directement le contour des vêtements sur le tissu avec des lignes nettes et épaisses avant de les découper. Lorsque les vêtements sont mis à plat, les contours tracés à la main leur apportent une touche d'humour. Une fois portés, ces contours créent une silhouette précise et unique.  

ISSEY MIYAKE AW 20/21
 
 
On vous recommande également ces articles :
Six talents dans la nouvelle campagne Salvatore Ferragamo
Milan Fashion Week AH 2020 : Boss se tourne vers les nouvelles générations
Paris Fashion Week AH 2020 : Dior, des femmes toujours plus femme

Ci-dessous la série Shadowing. Les motifs de cette série sont créés grâce à la technique "Decalcomania"? inspirée des onomatopées japonaises "goshigoshi"?  et "juwah" ? . La soie utilisée est travaillée pour lui apporter un léger éclat qui laisse transparaître avec subtilité les couleurs. La blouse et la veste assorties sont en fait un seul et même vêtement continu. 

ISSEY MIYAKE AW 20/21

ISSEY MIYAKE AW 20/21

Ci-dessus la série Kone Kone. À l'image de différentes argiles colorées que l'on malaxe ensemble, cette série de mailles est conçue avec différentes textures. Le relief est rendu possible par l'utilisation de différents types de mailles pour chaque bloc de couleur, donnant une impression de patchwork; mais il s'agit en fait d'un tricotage d'une seule traite. 

ISSEY MIYAKE AW 20/21

 Ci-dessus la série Transform. adaptée à l'hiver cette série de doudounes colorées se transforme à volonté pour offrir différents styles en zippant et dézippant des pièces détachables. Ces vêtements légers et confortables tissés avec un fil de nylon extra-fin crées des silhouettes tout en volume. La variété de formes et de couleurs permet de nombreuses combinaisons. 

Au sein de cette collection on trouve aussi la série Doro. L'imprimé de cette série est inspiré par l'image de mains qui auraient pétri de la boue avant de toucher et mettre en forme le vêtement. Le mélange de laine et de papier apporte au vêtement un aspect primitif. Ainsi que la série Aurora qui se résume à une robe évoquant la lumière délicate et scintillante d'une mystérieuse aurore boréale. L'impression sur un tissu fin et translucide représente la neige qui tombe lentement et recouvre une végétation déjà en attente d'épanouissement.  

 

Par Fashions-addict.com avec Issey Miyake
Publicité