Defiles

Publié le 07/10/2015
Paris Fashion Week Eté 2016 : Iris Van Herpen, l'artiste
Iris van Herpen est devenue en quelques années une référence de la couture et même de la haute couture. Une véritable artiste du ciseaux qui sait comme personne sublimer la silhouette des femmes. Pour le prêt à porter la créatrice poursuit dans ce sillon artistique. Pour le Printemps / Été 2016 Iris van Herpen explore les liens puissants qui unissent la nature et de l'architecture. Elle propose une nouvelle approche de la construction du vêtement, en mélangeant les techniques de coupe, tissage, de pliage et de plus en plus dans un processus qui transcende les limites de la fabrication traditionnelle.
Au centre de ce show l'actrice britannique Gwendoline Christie, vue dans la série Game of Thrones, vêtue d'une robe circulaire qui est en cours de tissage sur elle. Le processus direct allie différentes techniques - découpe lazer, tissage à la main et de l'impression 3-D en une seule robe.

Afin de souligner le processus inhérent à l'architecture et à la croissance, les variations de la dentelle ont été utilisés comme les matériaux clés de la collection - une dentelle organique fine de Calais, elle forme un graphisme couleur nude, labyrinthique, irisé de dentelle d'argent changeant, des cuirs en dentelles avec des cristaux Swarovski en céramique, et de la dentelle transparente comme du verre avec des gemmes carrés. La collection est exécuté dans des couleurs minimales : blanc, nude, gris, argent et des tons de noir.
Pour compléter la collection, les chaussures «aéroportées» ont été développés en collaboration avec Finsk. Leur plate-forme ultra-mince crée une illusion donnant l'impression que le mannequin est suspendu au dessus du sol. Encore une fois beaucoup de recherches chez Iris van Herpen.


 

 

 

Par Marie Joe Kenfack
Publicité