Paris Haute Couture Printemps / Été 2019 : Franck Sorbier, l'artiste

Defiles
Publié le 27/01/2019
A l'occasion de cette semaine de la mode dédiée à la Haute Couture pour le printemps été 2019 le couturier Franck Sorbier, figure emblématique et atypique de la mode française, a une nouvelle fois désacralisé l’exercice du défile de mode. Le créateur a proposé à ses invités un véritable spectacle installant plus que jamais la mode dans le monde de l'art.

Tout autour de la ceinture obi

Intitulé Obi, référence à la ceinture des kimonos japonais, ce défilé est un show dévoilant des pièces uniques de Haute Couture telles des oeuvres rares et exceptionnelles. Le Musée Guimet cadre magique pour dévoiler ses oeuvres s'offre un temps suspendu. Comme il avait pou le faire lors de la collection été 2016 le couturier a choisi de faire de ce obi le point central de son inspiration comme un pont entre orient et occident. Pour l’été 2019, cette ceinture est omniprésente sur les looks proposés. On le retrouve ainsi détourné en jupe, en bustier, en robe, en veste, tantôt voilé d’organza, tantôt apparent ou redécoupé.
Ils sont tous uniques, anciens, leurs dessins sont à thèmes variés, les tissages sont du brocart, du broché, du damas ... des techniques en voie de disparition.
L’organza est soit noir soit miel clair. Le noir pour raconter le mystère de cet archipel longtemps fermé au reste du monde, le miel clair pour parler d’un soleil levant dans la brume maritime. Cette nouvelle saison évoque les estampes japonaises gravées sur bois, les fameuses estampes de l’Ukiyo-e, terme signifiant “image du monde flottant”. Ces estampes sont nées lors d’une ère de paix et de prospérité sous l’autorité de shogunat Tokugawa et avec l’émergence d’une bourgeoisie urbaine, elles s’attachent à décrire les plaisirs de la vie quotidienne. Une oeuvre théatrale majestueuses démontrant si il était nécessaire le savoir-faire unique de cet artiste couturier qu'est Franck Sorbier ! Ce dernier n'oubliant pas de remercier l'orgue de cristal de Michel Deneuve et les cordes des soeurs Camille et Julie Berthollet.

Maison Franck Sorbier haute couture

Maison Franck Sorbier haute couture

Maison Franck Sorbier haute couture

 

Par Fashions-addict.com avec Maison Franck Sorbier

Publicité