Culture

Publié le 04/12/2007
Paris en couleurs
De nombreuses expositions fleurissent cet hiver. Il est vrai que cette saison est propice aux longues ballades dans nos musées. Il n'est pas facile de faire un choix parmi des expositions attrayantes mais parfois décevantes. Après vous avoir aiguillé vers des expos modes toujours intéressantes, nous vous proposons de découvrir Paris sous un angle inédit.

A l’occasion du centenaire de la commercialisation de l’autochrome, premier procédé industriel de photographie couleur inventé par les frères Lumière, l’exposition Paris en couleurs nous permet de découvrir 300 photographies inédites de la capitale française.
Prises entre 1907 et aujourd’hui, ces images couleurs sont pour la plupart l’œuvre de grands photographes. Témoins artistiques des transformations de la ville (enseignes, murs, affiches, décoration, mobilier urbain, transport, immeubles), elles retracent dans le même temps l’aventure de la photographie en couleurs.
Le Paris ainsi dessiné, à rebours de celui mis à l’honneur par les clichés en noir et blanc, est un Paris du vingtième siècle, vivant et coloré. Une occasion de découvrir Paris d’une autre manière, entre rêve et réalité, toujours sous un angle artistique.
La première partie de l’exposition (1907-1930), consacrée aux plaques autochromes de Paris, révèle notamment une soixantaine d’images extraites des Archives de la planète, vaste ensemble commandité par le banquier et mécène Albert Kahn, ainsi que des films courts couleurs de 1929.
Dans la seconde partie (1930-1960), dédiée aux débuts de la photographie en couleurs sur support film, sont exposés à la fois des tirages originaux de Gisèle Freund, des témoignages de l’Exposition internationale des arts et des techniques de 1937, ou encore des images surprenantes de la vie quotidienne des Parisiens pendant l’occupation et la libération de Paris.
Enfin, la troisième partie (de la fin des années 60 à nos jours), donne libre cours aux regards portés sur Paris par des auteurs et artistes utilisant la couleur. Le mai 1968 de Bruno Barbey mais aussi les travaux de Pierre et Gilles, Jean-Paul Goude, Sarah Moon, Martin Parr ou Philippe Ramette. Une section consacrée à Paris défilé de mode, met en avant le rôle joué par le magazine Vogue et ses photographes célèbres, tels Henry Clarke, William Klein, Helmut Newton. Là encore un domaine qui nous est cher et qui confirme que la mode s’inscrit bien au cœur de notre société et de notre quotidien.
Une belle exposition à découvrir seul ou en famille, parisien ou touriste, vous découvrirez un Paris inédit, surprenant et toujours charmant.

Une exposition proposée par la Direction générale de l’Information et de la Communication de la Ville de Paris

A cette occasion le livre Paris en couleurs de 1907 à nos jours de Virginie Chardin est publié aux Editions du Seuil - Disponible - 39 euros - 160 illustrations en couleurs - 216 pages --> Une belle idée cadeau
Publicité