News

Publié le 12/06/2018
Qui est Aida Garifullina la soprano qui va chanter en ouverture de la coupe du monde ?
Sauf si vous étiez exilé sur une île déserte coupé du monde ces derniers jours vous n'êtes pas sans savoir que la Coupe du Monde 2018 de la Fifa en Russie va démarrer ce jeudi 14 juin. Evénement mondial majeur cette compétition aura sa cérémonie d'ouverture, plus courte que pour les Jeux Olympiques, quelques minutes avant le début de Russie-Arabie Saoudite, qui donnera le coup d’envoi de la Coupe du Monde. A l'occasion de cette cérémonie trois stars planétaires enchanteront les fans massés dans le stade Loujniki de Moscou : L’icône mondiale de la pop Robbie Williams fera chanter la foule et les millions de téléspectateurs il sera ensuite rejoint par la soprano russe Aida Garifullina. Quant au monde du football il sera incarné par le double champion du monde brésilien Ronaldo.


 

Mais qui est Aida Garifullina ?


Cette jeune soprano russe est encore méconnue du grand public français elle est pourtant déjà une star dans le monde de la musique classique. Originaire de Kazan en Russie, agée de 30 ans, Aida Garifullina a remporté le célèbre et prestigieux prix Placido Domingo en 2013, elle a tourné avec Andrea Bocelli aux Etats-Unis et fait une prestation remarquée dans le film Laurence Foster Jenkins avec meryl Streep et Hugh Grant. 
Elle a enregistré son premier album studio chez Decca Records l'année dernière lorsqu'elle faisait ses débuts à l'Opéra de Paris, donnant un album d'airs russes et français. Pour la Coupe du Monde la soprano a décidé de publier un EP comprenant l'un de ses airs signatures "Midnight in Moscow"  ainsi que la chanson populaire russe " tenderness (Nezhnost)" et "White end" un air composé spécialement composé pour elle par Igor Krutoy. Cette cérémonie sera l'occasion pour beaucoup de découvrir une artiste exceptionnelle. A propos de cette cérémonie Aida Garifullina raconte "Je n’aurais jamais imaginé participer à cette énorme fête que constitue une Coupe du Monde organisée dans mon propre pays" "L’œuvre que je présenterai au monde entier aura une dimension très symbolique, car elle évoque un rêve qui devient réalité. Et le 15 juillet, dans cette même arène, nous saurons enfin quelle nation aura réalisé son rêve après un mois de fête footballistique en Russie."