JeunesCreateurs

Publié le
08/10/2018
Rencontre avec Aurélie Fontan, créatrice de mode "next generation" !
Si vous nous suivez depuis nos débuts en 2007 vous savez que nous aimons découvrir de jeunes talents. Fashions-addict.com a toujours eu pour vocation de valoriser ces nouveaux talents de la mode qui font le renouveau de la mode. Aujourd'hui nous vous proposons de rencontrer Aurélie Fontan, designer styliste, dont le travail créatif et technique n'a pu que retenir notre attention. Soutenue par la marque Samsung qui lui a confié un projet mode, nous avons interviewé Aurélie à l'occasion de la finale du Concours Elite Model Look 2018, où le fruit de cette collaboration avec Samsung était exposé. A 23 ans seulement cette jeune parisienne motivée et ambitieuse devrait très rapidement s'imposer dans le milieu de la mode.

I N T E R V I E W



D'où vient votre goût pour la couture ?
En fait ça remonte à assez loin, dès mon enfance j'avais le goût pour fabriquer des objets comme des bijoux. Très vite l'idée de devenir artiste c'est imposée. Avant de suivre une filière mode j'ai fait beaucoup de beaux arts, de design. Au fur et à mesure à force de tester différents moyens d'expressions artistiques le textile est devenu le support idéal pour moi. Et en y réfléchissant bien je pense que j'avais cela en moi car dans ma famille mon arrière-arrière-grand-mère avait une maison de broderie concurrente de la Maison Lesage, je suis peut-être en quelque sorte l'héritière de ce goût pour la mode.

Parlez-nous de votre parcours professionnel ?
Justement pour affirmer mon gôut du textile j'ai fait l'Ecole Duperré , j'ai par la suite travaillé chez Nina Ricci, j'ai aussi fait un stage chez Michael Kors à New-York ou j'ai gagnée un prix pour le design d'un sac en cuir. Sinon je viens d'être diplomée de l'Ecole d'Art d'Edimbourg, et j'ai trouvé un poste chez Mark & Spencer, je vais donc bientôt m'installer à Londres.

Quelles sont vos influences ?
Je suis très influencée par la Haute Couture surtout quand elle est très innovante. J'aime beaucoup le travail de la créatrice Iris von Herpen qui est ma première source d'inspiration. J'aime aussi beaucoup la science et notamment les travaux de Susan Lee qui est une chercheuse passée par l'école Central St Martins à Londres. La mode japonaise m'intéresse aussi et notamment le travail de la griffe Issey Miyake et Yohji Yamamoto, également les créations de Maison Martin Margiela.

Comment en êtes-vous venue à collaborer avec Samsung ?
En fait quand j'ai présenté à Londres mon défilé pour mon diplome à la Graduate fashion week de Londres où il y avait 400 collections d'étudiants en compétition, j'ai gagné trois prix et trois nominations dont M&S Womenswear Award, Dame Vivienne Westwood Sustainable & Ethical Award et Catwalk Textiles Award, et c'est à cette occasion que j'ai été repérée par Samsung.

Comment s'est déroulé ce partenariat ?
C'était très bien. Au départ on m'a annoncé qu'il fallait créer une collection en 24h. Puis on a évoqué le concept qui était d'imaginer une collection complète à partir d'un smartphone à l'occasion de la sortie du Samsung Galaxy Note 9. Le projet m'a vraiment emballé car j'aime les technologies et le digital et que travailler ainsi était très innovant pas seulement pour le dessin mais aussi pour la conception avec l'utilisation d'imprimantes 3D et de nouvelles techniques.   

Quels sont vos projets ?
Avec cette collection très innovante on réfléchit comment on pourrait la présenter un peu partout notamment dans les universités auprès d'étudiants pour voir comment il est possible de travailler plus rapidement et plus efficacement avec les nouvelles technologies. D'autre part j'aimerais continuer mon travail de styliste en freelance tout en espérant un jour un poste dans la haute couture ou le prêt à porter de luxe. Pour l'instant j'essaye de grimper les échelons un à un. J'ai l'une de mes anciennes robes, celle réalisée en champignon qui va être présentée à Barcelone pour le concours Reshape qui concerne les smart clothing. J'ai aussi postulée au H&M design award.



Avez-vous d'autres passions ?
J'aime bien la photo, le dessin aussi, tout fonctionne un peu en synergie, c'est aussi ça la mode. et puis j'aime aussi le tricot même si je ne me suis pas spécialisée dans cette matière. J'aime la science et surtout la biologie.

Qu'est-ce qui vous motive dans votre métier ?
Avant tout travailler avec mes mains même si quand on devient designer on le fait un peu moins mais c'est vraiment ce qui me guide. C'est important pour un designer de connaitre et comprendre la construction d'un vêtement, j'aime beaucoup le textile et développer des matières. Surtout j'aime les collaborations cela permet d'innover et d'inventer des concepts. Surtout je n'envisage pas la mode sans qu'elle soit ethique car il faut vraiment changer nos pratiques dans l'industrie de la mode c'est une vraie responsablité en tant que designer. Cette collection réalisée pour Samsung est recyclable à 85% avec des matières végétales. C'est important dans mon travail cette notion écologique.
 

 

Par Fashions-addict.com

Publicité