JeunesCreateurs

Publié le
26/03/2018
Rencontre avec Violette, créatrice de vêtements
Créer son entreprise, sa marque, un projet viable, est toujours un parcours impressionnant. Il est remarquable de voir des femmes passionnées menées à bien un tel parcours. C'est pourquoi aujourd'hui à l'occasion de ce Spécial Jeunes Créateurs nous avons choisi de vous parler de Violette Finet, une marque de vêtements créée en 2016 qui propose des produits haut de gamme et créatifs à la fois. Basée à Orléans Violette la créatrice propose un vestiaire complet ( jupes, robes, pantalons, chemises, bustiers, vestes...) constitué à la fois de pièces « pointues » travaillées au niveau des coupes et des volumes, avec une forte valeur ajoutée comme des broderies ou des applications; et d'autre part, des pièces dites « essentielles » plus commerciales et plus intemporelles (entre basiques et produits mode). Violette Finet s'attache à développer son univers propre et à mettre en avant ce qui fait la caractéristique essentielle du luxe français : une synthèse harmonieuse entre tradition et modernité. Afin d'en savoir plus sur cette créatrice nous lui avons posé quelques questions.

"En cours je dessinais des figurines de mode"

I N T E R V I E W :


Pourriez-vous vous présenter ?
Femme active, sportive et féminine, mère de 4 enfants oui ça ne s'invente pas...

Votre Cursus ?
Le classique, une formation de styliste-modéliste, des expériences diverses dans le domaine de la mode dont une chez la créatrice Barbara Bui ... et beaucoup de persévérance :-)

Votre marque existe depuis 3 ans, vos impressions ?
Très underground au début car très peu d'aide et peu de visibilité. Mais les échos très positifs même par des gens "du milieu", les ventes qui s'organisent et la patience font que la 3e année s'annonce prometteuse avec plein de projets en cours mais je ne vous en dis pas plus...

Pensez-vous que ça soit une difficulté aujourd’hui de faire du made in France 100% ?
Tout dépend des objectifs que l’on se fixe. Pour ma part, j’attache beaucoup d’importance à tisser de liens durables et à développer un réseau de proximité. J'aime être au contact des gens qui travaillent, voir leurs ateliers, échanger, apprendre et partager ... J'aime accompagner leur passion dans mes créations. C’est bien de ne pas perdre tous ces savoir-faire et ses connaissances. C’est une vrai richesse. Il faut promouvoir le made in France même si ça a un certain coût.

Votre passion pour la mode vient d’où et pourquoi ?
Je ne me souviens pas exactement quand cette passion a commencé, en tout cas je me souviens très clairement qu’au lycée je m’évadais souvent pendant les cours en dessinant dans la marge de mes copies des figurines de mode.

Quelle est le créateur que vous admirez ? Pourquoi ?
J’aime beaucoup Anthony Vaccarello que j’ai suivi depuis ses débuts et qui travaille aujourd’hui pour Saint Laurent. J’aime le côté chic, raffiné et ultra-féminin de ses silhouettes. Les couleurs et les broderies de Manish Arora ainsi que le travail des volumes de Dice Kayek.

La ville de vos rêves ?
​Une ville à inventer sans doute...à la fois très moderne et animée mais aussi très végétale et colorée.

Violette ne sort jamais de chez elle le matin sans avoir ?
Mis ses chaussures à talon ! Et oui même mes baskets sont compensées histoire de gagner quelques centimètres.

Que pouvons- nous vous souhaitez dans le future ?
Enrichir mon ikigai *

* Ikigai est l'équivalent japonais de la « joie de vivre » et de la « raison d'être ».

Propos recueillis par Fashions-addict.com
Publicité