BeauteSante

Publié le
06/06/2017
Société : le déni de grossesse, parlons-en
Le déni de grossesse a mauvaise réputation. On en parle peu hormis à l’occasion de tragiques faits divers comme celui très médiatisé dit des “bébés congelés” des époux Courjault. Pourtant ce phénomène mal connu touche environ 3 femmes enceintes pour 1 000. En France, elles seraient entre 600 à 1 800 selon les années. Cela semble une situation tellement inconcevable que pendant longtemps les spécialistes réservaient ce terme aux parturientes atteintes de troubles psychiatriques.

Une situation pas si exceptionnelle

Partagez cet article sur vos réseaux :