Sondage : la majorité des Français envisagent de partir en vacances en France

VoyagesEtLoisirs | Publié le 09/06/2020 09:20:39
Cette pandémie de Covid-19 aura bousculée notre vie sociale et professionnelle pendant plusieurs semaines et le retour à une vie normale est progressif mais semble positif dans de nombreuses régions. Les français se projettent enfin vers l'avenir et envisagent maintenant ce que seront leurs vacances d'été 2020. Malgré de nouvelles contraintes c'est leur nouvelle préoccupation et il s'agit pour beaucoup de faire les bons choix à quelques semaines des grandes vacances. Une étude menée par BVA et Les entreprises du voyage nous permet de faire le point sur nos intentions de départ en vacances cet été.

Le littoral a toujours la préférence

Après des semaines de confinement les français ont plus que jamais envie d'espace et de vacances. Suite aux différentes annonces du gouvernement, notamment la levée de l'interdiction des déplacements au-delà des 100 km, et en attendant de nouvelles indications officielles entre autres pour les voyages hors de nos frontières, les français ont à cœur de préparer leurs vacances estivales. Une attente partagée par l'industrie du tourisme touchée de plein fouet par cette période de confinement. Au delà des restaurateurs et hôteliers ce sont de très nombreuses entreprises qui ont été impactées par cette pandémie inédite. Aujourd'hui il est temps de retrouver le sourire et d'envisager l'avenir proche.
Dans l'étude proposée par BVA la première indication remarquable est que un peu plus de la moitié des Français envisagent de partir en vacances, essentiellement en France. Une première information qui devrait réconforter les acteurs du tourisme dans l'hexagone qui ne pourront probablement pas compter sur la clientèle étrangère qui visite la France en nombre chaque année. Cet été les départs des vacanciers se feront en très grande majorité en France (51%). Seuls 8% des français ont l’intention de partir à l’étranger. Un chiffre plutôt faible qui s’explique sans aucun doute par la situation mondiale actuelle, sur l'incertitude sanitaire de certains pays et sur le manque de visibilité sur les transports aériens. On remarque que les intentions de départ sont plus fortes chez certaines populations. Les deux tiers des Franciliens prévoient effectivement de partir (67%). On observe également des velléités plus importantes chez les plus jeunes (74% des 18-24 ans), les familles (66%) et les personnes appartenant aux catégories socio-professionnelles plus élevées (71%).
A noter que début juin moins de la moitié des personnes qui envisageant de partir en vacances ont effectué leurs différentes réservations (trajets, locations…) (44%), quand la majorité ne l’a pas encore fait (56%), notamment les personnes ayant l’intention de partir en France (58%). Cela traduit le manque de visibilité des Français sur l’évolution de la situation dans les semaines à venir, et ce, en dépit de leurs envies d’ailleurs.
On vous recommande également ces articles :
Escapade dans le désert du Sahara Tunisien
Idée week-end : s'émerveiller au Puy-du-fou
Idée week-end : initiation à l’ayurvéda dans les Cévennes
Malgré cette situation inédite les habitudes des Français perdurent ainsi ils désirent majoritairement partir sur le littoral, que ce soit en France ou à l’étranger. Une fois encore la mer est la destination la plus plébiscitée par les voyageurs (54%). La campagne arrive en deuxième position (24%), devant la montagne (12%). La ville reste un choix minoritaire pour les vacanciers partant en France (9%). C’est, en revanche, une option retenue par 21% des individus voyageant à l’étranger, privilégiant sûrement davantage les visites culturelles. Les locations touristiques ne seront a priori pas délaissées. Malgré la situation sanitaire encore incertaine, près de 4 Français sur 10 ayant l’intention de partir cet été (39%) envisagent tout de même de passer leurs vacances dans un endroit « collectif » (camping, hôtel, club de vacances…). Un score comparable à celui des personnes comptant loger chez des proches ou dans leur résidence secondaire (40%). La location entre particuliers est plus secondaire : 20% l’envisagent pour cet été.
Côté moral et intention malgré la crise sanitaire et même sociale les Français qui pensent partir cet été sont optimistes sur leurs vacances. Si on observe un certain flottement dans les démarches de réservation, l’état d’esprit des futurs vacanciers est plutôt positif. En effet, 81% d’entre eux sont optimistes sur le fait que leur séjour se déroulera sans encombre, malgré la situation actuelle et parfois les changements de programme. La période estivale est plus que jamais une période charnière de l'année elle offrira cette année la possibilité de se ressourcer après la phase de confinement. Cette année on constate un recentrage du choix des destinations au sein de l’Hexagone et mène à une situation relativement inédite où la majorité des personnes concernées n’a toujours pas réservé ses vacances, à quelques semaines des premiers congés estivaux. Voilà qui laisse planer quelques incertitudes sur la période estivale d'autant que nos concitoyens demeurent inquiets sur l'avenir.

 

Infos pratiques :
Enquête réalisée par Internet du 2 au 4 juin 2020 sur un échantillon de 1 055 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération

 

Par Fashions-addict.com
Publicité