Venise, ville de tous les rêves sous les pinceaux de Canaletto au Musée Maillol

Culture | Publié le 03/10/2012 09:21:50
Le musée Maillol offre un voyage sur les rives de la Sérénissime, la ville des amoureux, Venise. Plus exactement, la Venise vue par Canaletto. Plus de cinquante peintures ont été réunies pour cette exposition qui dure jusqu'au 10 février 2013. Une occasion unique de découvrir certaines toiles encore jamais présentées en France et d'autres qui, depuis les années 1930, n'avaient plus quitté les murs des collections privées auxquelles elles appartiennent.
Canaletto (1697-1768) a peint tout au long de sa vie sa ville natale. Il est l'un des spécialistes des vedute ou vues urbaines de Venise et l'un des plus recherchés... à son époque et de nos jours.

Ci-dessus : Antonio Canal dit Canaletto La Scala dei Giganti in Palazzo Ducale L'escalier des Géants du Palazzo Ducale 1755-1756 Huile sur toile 174 x 136 cm Grande Bretagne/ Alnwick, Collection of the Duke of Northumberland - © Collection of the Duke of Northumberland


Son succès, il le doit aux Anglais et à une série de facteurs comme la mort du premier maître du genre Luca Carlevarijs ou le soutien indéfectible du marchand anglais Joseph Smith. Canaletto était méticuleux et méthodique - l'étude de son carnet de croquis, un objet unique dans l'histoire de l'art vénitien au XVIIIe siècle, présent au musée Maillol. Ces qualités -couplés au fait qu'il ne refusait aucune commande et était âpre au gain- se transformaient en défauts. Les œuvres n'étaient jamais livrées à l'heure et ses prix variaient selon ses humeurs. Joseph Smith servait d'intermédiaire, arrondissait les angles et savait mettre la pression sur "son" irascible peintre.
Il demeure que les toiles de Canaletto nous plonge dans l'atmosphère de Venise, sa lumière, ses secrets, ses mille et un détails de la vie quotidienne comme saisis sur le vif. On entendrait presque le clapotis de l'eau tant les peintures semblent proche de prendre vie.

A remarquer aussi son Capriccio Palladiano, un genre vers lequel il se tourne au cours des années 1740. Canaletto prend un lieu réel -ici le Rialto- et l'orne non pas du pont achevé, mais de l'imposant projet de Palladio. Projet refusé par la République.

Le bon conseil de Fashions-addict, emmenez-y votre amoureux. Une façon détournée de lui suggérer votre prochain voyage.

Par D.M.

Infos Pratiques :
"Canaletto à Venise", jusqu'au 10 février 2013.
Musée Maillol, 59-61, rue de Grenelle 75007 Paris.
HORAIRES
Tous les jours de 10h30 à 19h, y compris les jours fériés Nocturne le vendredi jusqu'à 21h30
PRIX D’ENTRÉE : Plein tarif : 11 euros - Tarif réduit : 9 euros - Gratuit pour les moins de 11 ans
Plus d'infos : www.museemaillol.com
Publicité