Vero Moda soutient la Fondation de l’Armée du Salut

News | Publié le 12/10/2020 14:48:22
Quand une marque de mode se montre solidaire on est conquis. En octobre la marque Vero Moda s'associe à La Fondation de l’Armée du Salut et lance en magasin l’opération « Share the warmth " Partageons un peu de chaleur " pour venir en aide aux plus démunis.

L’opération « Share the warmth "Partageons un peu de chaleur" qui se déroule du 7 au 25 octobre 2020 dans les boutiques Vero Moda en France sera l'occasion idéale de montrer que les passinnés de mode ont bon cœur et savent se mobiliser quand il le faut.

Faire don d'un manteau

Le principe de cette opération solidaire est très simple. Le client qui rapporte un ancien manteau ou un blouson en bon état dans un magasin Vero Moda se verra offrir un bon de réduction de 20% pour l’achat d’un nouveau manteau. Le manteau ramené sera quant à lui offert à une femme en grande difficulté accueillie en France par la Fondation de l’Armée du Salut. Ce partenariat a déjà fait ses preuves et a connu un beau succès l’année dernière au Danemark, pays d’origine de la marque de mode Vero Moda fondée par Troels Holch Povlsen. Une vraie réussite puisque près de 6 000 manteaux ont été ainsi collectés. Cette année l'opération est proposée dans 15 pays européens, une grande première en matière de solidarité.

Cette année les pays participant sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Grande-Bretagne, la Norvège, la Finlande, la France, l’Irlande, l’Islande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la République Tchèque, la Suède et la Suisse. Aujourd’hui, on estime que deux personnes à la rue sur cinq sont des femmes. En 10 ans, le nombre d’entre elles ayant appelé le 115 pour demander un hébergement d’urgence a augmenté de 66 %. Le soutien de Vero Moda arrive donc au bon moment. De plus la situation est de plus en plus compliquée en raison de la pandémie de Covid-19 et les récents hivers rigoureux. La Fondation de l’Armée du Salut poursuit sa mission d’accueil et d’accompagnement des femmes fragilisées à travers de nombreuses actions, comme à Paris (Cité des dames, Palais de la Femme, Résidence maternelle des Lilas), Nîmes, Mulhouse ou Louviers (Eure).

 

Par Fashions-addict.com
Publicité