JeunesCreateurs

Publié le
12/06/2008
Une créatrice new yorkaise extraordinaire…
C’est dans son appartement de Brooklyn que Michelle Doll crée du matin au soir…des gâteaux de mariage ! Fashions-addict est parti à sa rencontre pour découvrir tous ses secrets et… ses recettes, bien entendu.

Des plaisirs sucrés à la mode…


Michelle Doll pensait se diriger vers l’univers du design graphique, mais passionnée par les gourmandises, elle a fait ses études au célèbre French Culinary Institute de New York, apprenant tant les pâtes de fruits que le nougat. Un stage de trois mois chez Ron Ben-Israel, le grand maître des pièces montées de mariage, la plonge définitivement dans cet univers de la pâtisserie de mariage. Après avoir été chef pâtissier chez Colson Bakery à Brooklyn pendant 1 an et demi, elle décide de voler de ses propres ailes en 2006, et crée sa société Michelle Doll cakes.

Fan de mode, elle trouve son inspiration dans les vêtements, mais ne fréquente jamais les pâtisseries. Michelle va chercher des idées de mélange de couleurs chez Pucci, de structures chez Karl Lagerfeld et de formes sexy chez Tom Ford. Elle s’inspire aussi de Stella Mc Cartney et change ses gâteaux en fonction des saisons, comme le font les créateurs dans la mode.

Des gâteaux de rêve…

«Nous voulons quelque chose de différent des autres pièces montées de mariage» déclarent les couples new yorkais qui s’adressent à Michelle. Et, ici c’est le cas car chaque gâteau est unique. Après avoir discuté avec ses clients et leur avoir fait goûté quelques unes de ses compositions, la créatrice prend quelques jours pour dessiner une ébauche sur son ordinateur. Et son travail est terminé ! Enfin, il recommence deux semaines avant le mariage, tout de même. Elle confectionne alors tous les éléments décoratifs à l’aide de sucre, de gélatine et de colorant alimentaire. Elle peint chaque décoration une à une, choisissant les couleurs en fonction du thème demandé. La patience et la minutie sont les mots d’ordre pour réussir cette étape. La preuve en est : les fleurs en sucre dont chaque pétale doit sécher individuellement. Le gâteau lui-même n’est fait que deux jours avant la cérémonie. Il reste alors 48 heures pour s’atteler au travail d’assemblage et aux détails. «Les nuits sont courtes ! » avoue Michelle. Livrées sur les lieux du dîner, ces œuvres d’art peuvent compter trois, quatre, cinq, ou même plus, étages de gâteaux aux parfums et aux glaçages si différents. Ce sont les mariés qui auront décidé auparavant, eux-mêmes entre chocolat, vanille, framboise, noix de coco, ananas, café et même citrouille. Un gâteau de rêve unique pour un jour unique !

Des projets pour l’avenir…


Après avoir travaillé deux ans toute seule, à raison d’environ huit gâteaux créés par mois, Michelle Doll va ouvrir son propre espace à Brooklyn, fin juin. Ainsi, seront réunis, son bureau, son atelier et même une nouvelle boutique qui proposera des financiers, des brownies et bien entendu des cupcakes. La créatrice pense également s’entourer d’une équipe de deux ou trois personnes afin de faire face à son carnet de commandes qui ne cesse d’augmenter. 12 gâteaux sont même prévus pour Octobre. Mais, Michelle espère aussi un jour pouvoir à son tour transmettre sa passion et créer ses propres cours de pâtisserie. On n’a pas fini d’entendre parler de cette jeune pâtissière de talent. Et qui sait, peut-être qu’un jour elle nous fera profiter de ses créations en France.

De notre correspondante à New-York : Anne Corrons
Credits Photos: Michelle Doll Cakes